Le programme intensif de la Chine pour entrer dans l'ère du train à grande vitesse
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 23.03.2010 09h33
Certaines régions chinoises balayées par les sables du nord

Depuis quelques jours, des tempêtes de sable sévissent en Chine ; celles-ci déplacent sables et poussières du nord vers le sud. Ce lundi 22 mars, à nouveau, les Pékinois se sont réveillés sous un ciel jaune de poussière. Au printemps, ce sont quelques 270 millions de Chinois qui souffrent de ces désagréments climatiques. Il faut savoir que la Chine est l'un des pays les plus touchés au monde par la désertification et l'érosion de son sol.
Selon des données présentées par « China Economic Net », les terres désertiques en Chine couvrent une superficie de 1 740 000 kilomètres carrés, représentant 18% de la superficie totale du territoire. En matière de construction écologique et de protection d'environnement, la Chine a encore du chemin à parcourir.

L'anomalie climatique est une explication sur ces tempêtes, la fragilité de l'environnement écologique en est une autre, à ne pas minimiser, rapporte le Quotidien du Peuple. Hormis, le sable, la poussière et les grands vents, la raréfaction de la végétation (destruction, sécheresse prolongée) est aussi un facteur de la formation et de la propagation de la tempête.

Par conséquent, la Chine doit sérieusement envisager une activité de reboisement dynamique, l'arrêt de l'érosion du sol et de la désertification.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: Wen Jiabao appelle à redoubler d'efforts pour lutter contre la sécheresse
Le taux de change du Renminbi ne constitue pas la principale cause du déficit commercial américain
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme