100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 25.03.2010 08h25
Un expert chinois explique la récente fréquence des tempêtes de sable et prévoit les prochaines

Des tempêtes de sable se sont abattues les 20 et 22 mars sur Beijing. Durant ces deux jours, la visibilité a chuté et la qualité de l'air s'est détériorée. En dehors de Beijing, les tempêtes de sable ont également recouvert des régions du nord-ouest et du nord de la Chine.

Le 22 mars au matin, à Beijing, les rues, les automobiles, les bâtiments étaient tous recouverts de poussière et de sable.

Selon les statistiques du Centre national du climat, la Chine a enregistré depuis le début de cette année cinq tempêtes de sable, qui ont toutes eu lieu dans la deuxième moitié du mois de mars, principalement dans l'ouest de la Mongolie intérieure, le sud du Xinjiang, la partie est du nord-ouest, ainsi qu'une grande partie du nord de la Chine. La tempête de sable du 19 au 20 mars est pour l'instant la plus forte et la plus étendue de l'année 2010.

« Les tempêtes de sable sont composées de deux éléments principaux : le vent et le sable », explique Zhang Peiqun, expert du Centre national du climat. « Au printemps, saison de transition de l'hiver à l'été, la température remonte et la circulation atmosphérique commence à changer remarquablement. Avant le milieu du mois de mars, avec le changement de la circulation atmosphérique de l'hémisphère Nord, la Chine a connu plusieurs chutes de neige dans le nord et le nord-ouest. À ce moment, les précipitations ont été plus importantes que celles de la période correspondante des années précédentes, et la température était aussi plus basse. Ces conditions météorologiques ne sont pas favorables à la formation de tempêtes de sable. Mais depuis la mi-mars, il n'y a guère eu de précipitations dans la plupart des régions du nord-ouest de la Chine, et la température est remontée rapidement, avec une moyenne supérieure à 0℃, signifiant le dégel du sol. Les tempêtes de sable se forment ainsi plus facilement dans les déserts ».

« Selon les prévisions à moyen et long terme, une ou deux tempêtes de sable devraient encore frapper le nord de la Chine dans les derniers jours de mars », déclare M. Zhang. Aux mois d'avril et mai, six à neuf tempêtes de sable pourraient s'abattre sur le nord de la Chine, soit une fréquence équivalente à celles observées entre 2000 et 2009.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine se préoccupe de l'escade du problème nucléaire iranien
Certaines régions chinoises balayées par les sables du nord
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple