100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 29.03.2010 08h10
Tibet : cérémonies de lever du drapeau pour marquer le 51e anniversaire de l'émancipation des serfs

Des cérémonies de lever du drapeau national ont eu lieu dimanche 28 mars dans toute la région autonome du Tibet pour marquer le 51e anniversaire de l'émancipation des serfs.

Le drapeau national a été hissé devant le palais du Potala dimanche matin à 10 heures, accompagné par l'hymne national chanté par plus de 3 000 représentants de tous les milieux sociaux.

"On constate un fort contraste entre le Tibet d'aujourd'hui, où la population locale vit sur un pied d'égalité, et le Tibet ancien, où les droits de l'Homme étaient cruellement bafoués", a déclaré Qin Yizhi, chef du Comité du Parti communiste chinois pour la ville de Lhassa, après la cérémonie de lever du drapeau qui a duré 20 minutes.

"La réforme démocratique a aboli le servage, accordant aux Tibétains droits et intérêts légitimes. Nous avons organisé cette cérémonie pour que les gens se souviennent du passé, chérissent le présent et travaillent pour l'avenir", a-t-il fait remarquer à cette occasion.

Un grand nombre d'organisations, de sociétés, d'écoles, de quartiers résidentiels et d'individus des zones urbaines et rurales ont assisté à la cérémonie de lever du drapeau samedi matin.

Pour la centenaire Cering Qoezhoen, hisser le drapeau national est une habitude depuis 45 ans.

"Je veux exprimer de cette façon ma gratitude sincère au Parti communiste chinois et à l'Armée populaire de Libération", a affirmé Cering Qoezhoen, ancienne serve.

Le 28 mars 1951, environ un million de serfs tibétains, soit 90% de la population tibétaine, ont été libérés.

L'année dernière, la Chine a désigné le 28 mars comme journée annuelle de l'émancipation des serfs pour marquer cet événement historique.

Le Tibet s'est remarquablement développé depuis 1951. Aucune force réactionnaire ne peut entraver les progrès de la région, a noté samedi le président du gouvernement de la région autonome du Tibet, Padma Choling.

"Les Tibétains chérissent leur vie heureuse et stable et feront tout pour préserver la stabilité sociale, l'unité ethnique et l'unification nationale. Toute tentative de séparer le Tibet de la Chine est vouée à l'échec", a-t-il souligné lors d'un discours télévisé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang rencontre Tony Blair
Chine : Barack Obama souligne l'importance des relations sino-américaines
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde