100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.04.2010 08h27
Expo 2010 : la partie continentale propose des vols charters entre Shanghai et Taipei

La partie continentale de Chine a proposé d'entreprendre des négociations entre les deux rives du détroit de Taïwan pour mettre en place des vols charters entre Shanghai et Taipei pendant les six mois d'ouverture de l'Exposition universelle de Shanghai 2010.

"Les deux parties pourraient envisager des vols charters temporaires desservant l'aéroport Hongqiao de Shanghai et l'aéroport Sonshan de Taipei pour faciliter les séjours des compatriotes taïwanais dans la partie continentale lors de l'exposition", a indiqué la porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois), Fan Liqing, mercredi lors d'une conférence de presse régulière.

Pour faciliter davantage le séjour des habitants de l'île, la Bank of Communications entamera bientôt à Shanghai des services de change réciproque entre le RMB (monnaie chinoise) et le nouveau dollar taïwanais, a ajouté la porte-parole.

Des représentants de tous les milieux de Taïwan seront invités à assister à la cérémonie d'ouverture de l'exposition, prévue le 30 avril; A cette occasion, le maire de Taipei, Hau Lung-bin, visitera le pavillon de Taïwan en compagnie d'autres responsables municipaux.

Selon ses organisateurs, le pavillon de Taïwan, d'une superficie de 1 400 m2, a été achevé le 31 mars et ouvrira ses portes au public le 1er mai, espérant accueillir 800 000 visiteurs.

L'Exposition universelle de Shanghai 2010 ouvrira ses portes du 1er mai au 31 octobre et devrait être la plus grande du genre avec 70 millions de visiteurs attendus.

Expo 2010 de Shanghai

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tempête de neige à Harbin
Un appel à exclure les antibiotiques de la chaîne alimentaire
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine