Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.06.2010 08h13
Des tempêtes et inondations dans le sud de la Chine, des millions de personnes affectées

Les pluies torrentielles qui s'abattent depuis dimanche sur le sud de la Chine, ont fait, selon le bilan établi jeudi à 10H00, 46 morts et 50 disparus, et des millions de personnes affectées, a indiqué le ministère chinois des Affaires civiles.

Des inondations et des glissements de terrain causés par les pluies diluviennes ont entraîné des dégâts dans 74 villes de six provinces méridionales : le Fujian, le Guangdong, le Hunan, le Jiangxi, le Guangxi et le Sichuan, indiquait jeudi le ministère dans un communiqué publié sur son site Internet.

Plus de 2,56 millions de personnes ont été affectées et environ 238 000 ont été évacuées, selon la même source, ajoutant que plus de 33 000 logements se sont effondrés ou ont été endommagés.

Les inondations et les glissements de terrains ont entraîné des pertes économiques directes de 2,72 milliards de yuans (environ 398 millions de dollars), avec environ 126 700 hectares de récoltes affectées, dont 14 500 hectares ont été détruits.

Le ministère et le Comité national pour la réduction des catastrophes naturelles de Chine ont lancé jeudi un plan de réponse d'urgence de niveau IV, et ont envoyé des équipes de travail au Fujian, au Guangxi et au Sichuan, les régions les plus touchées, pour diriger les opérations de secours.

Le Bureau météorologique de Chine a émis mercredi une alerte aux tempêtes, car d'autres pluies sont attendues dans le sud de la Chine au cours des prochains jours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
Le Yuan est utile pour les transactions commerciales à l'étranger
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme