100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 20.08.2010 13h13
Grève pour des augmentations de salaire dans des usines d'alimentation sud-coréennes à Beijing

Des centaines d'ouvriers de quatre usines d'alimentation appartenant à une compagnie sud-coréenne, basée à Beijing, ont fait grève pour réclamer des hausses de salaire. Cette grève constitue la dernière en date dans une série de mouvements de protestation organisés par des employés d'usines en Chine.

Plus de 200 ouvriers travaillant sur les sites gérés par la société d'alimentation chinoise Lotte, une filiale exclusivement financée par le Groupe Lotte de la République de Corée, ont cessé le travail lundi.

La production devait cependant reprendre dans ces usines de la Zone de développement économique et technologique de Beijing, située dans les banlieues du sud-est de la ville, a indiqué jeudi un porte-parole du comité admnistratif de la zone.

Des salariés ont indiqué à l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) qu'à cause de la crise économique, Lotte n'avait pas accordé aux employés l'habituelle augmentation de salaire annuelle en 2009, et c'est pourquoi les travailleurs attendaient beaucoup de leur augmentation salariale de cette année.

L'augmentation proposée par la compagnie début août était inférieure à leurs attentes et ne les a pas satisfaits.

"La direction de la société a proposé mercredi un plan alternatif et sollicité les opinions des salariés," a fait savoir le porte-parole du comité administratif de la zone.

Les quatre usines emploient un total de 400 travailleurs, et la compagnie a placé les non-grévistes en congé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration