100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.09.2010 17h07
A Shanghai, l'interdiction de fumer fait un tabac

Moins de 2% des endroits publics inspectés par les autorités sanitaires locales ont eu des problèmes à faire appliquer l'interdiction de fumer qui est entrée en vigueur dans toute la ville le 1er mars dernier.

Cela montre que la loi a connu un succès initial, ont déclaré les autorités mardi.

Les autorités sanitaires de Shanghai ont en effet inspecté plus de 73 000 lieux publics lors des quatre premiers mois de l'interdiction, et seuls 1 345 d'entre eux avaient des problèmes divers ; ils se sont vus ordonner de procéder aux changements nécessaires.

Dans le même temps, seuls 66 endroits ont reçu soit un avertissement, soit une amende, pour n'avoir pas procédé aux changements, d'après les autorités.

Les autorités essaient aussi d'être à la hauteur de leurs promesses d'une Expo sans tabac.

Près de 95% des quelque 1 500 fumeurs ayant été pris en train de s'adonner à leur vice dans les zones publiques du Parc de l'Expo ont été persuadés avec succès d'arrêter par les volontaires et de se diriger vers l'une des 43 zones réservées à cet effet réparties dans le Parc.

En mars dernier, Shanghai a commencé à mettre en application sa première loi anti-tabac, qui exige de treize types d'endroits, dont les bars, restaurants et hôtels, d'installer des zones non-fumeurs bien identifiées.

Les personnes prises en train de fumer dans les zones interdites sont d'abord averties par les contrôleurs, et ensuite frappées d'une amende de 50 à 200 Yuans (7 à 29 Dollars US) si elles refusent d'obtempérer.

Plusieurs enquêtes menées par l'Assemblée Municipale Populaire lors des derniers mois ont montré que plus de 90% des habitants soutenaient et avaient bien accueilli l'interdiction.

En dépit de ces succès initiaux, cependant, les autorités se sont empressées d'ajouter que le contrôle de l'interdiction était difficile.

Les statistiques des autorités sanitaires de la ville montrent en effet que dans toute la ville, le taux général de fumeurs est de 25%, avec 49% de la population masculine qui fume.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong Il
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes