100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.09.2010 14h20
Chine : le chef d'un département hospitalier serait le commanditaire de l'agression de Fang Zhouzi

La police de Beijing a publié mardi soir des extraits de la vidéo de l'interrogatoire de Xiao Chuanguo, le chef d'un service d'urologie d'un hôpital de Wuhan. Celui-ci aurait été le commanditaire d'une attaque violente contre Fang Zhouzi, un écrivain scientifique populaire connu pour son combat contre les plagiats universitaires en Chine.

Dans la vidéo le suspect Xiao Chuanguo, arrêté le 21 septembre à l'Aéroport international de Shanghai-Pudong, a déclaré à la police que "la seule solution pour résoudre le problème était de le passer à tabac" et il aurait donc demandé à Dai Jianxiang de "le molester, mais pas trop". "Je vais confesser sur Internet que c'est moi qui t'ai demandé de l'agresser, mais tu ne dois pas le rendre handicapé," a assuré Xiao Chuanguo à Dai Jianxiang.

Deux personnes ont attaqué Fang Zhouzi le 29 août avec une bombe lacrymogène avant de le frapper avec un marteau, dans une rue à proximité de son logement, dans l'arrondissement de Shijingshan, à Beijing. La victime -qui revenait d'une interview à la télévision- a été légèrement blessée.

Xiao a également déclaré à la police, "si je le croise, je lui met une claque."

Interrogé sur une autre attaque contre Fang Xuanchang, le rédacteur du journal financier Caijing, que Xiao Chuanguo aurait ordonnée, celui-ci a répondu, "il a eu plus [de coups] que dans mes attentes."

Grâce à l'aide de deux témoins et d'une caméra de vidéosurveillance, la police a arrêté trois suspects début septembre, après l'attaque contre Fang Xuanchang.

Selon les aveux de ces trois personnes, le commanditaire de l'attaque était Xiao Chuanguo, le chef du service d'urologie de l'Hôpital d'Union de Wuhan, la capitale de la province du Hubei.

Xiao Chuanguo a reconnu lors de sa garde à vue que le mobile de ces attaques était la vengeance. Il était en effet convaincu qu'il n'avait pas réussi à devenir membre de l'Académie des Sciences de Chine en raison de la dénonciation de ses plagiats académiques par Fang Zhouzi et Fang Xuanchang.

Il a engagé Dai Jianxiang, 45 ans, et ce dernier a trouvé deux hommes plus jeunes, Long Guangxing, 31 ans et Xu Lichun, 32 ans, pour agresser les victimes.

Fang Zhouzi, né en 1967 dans la province orientale du Fujian, est connu pour son combat contre les plagiats universitaires et les fraudes académiques en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Les Taïwanais vivant à l'étranger invités à visiter la partie continentale de la Chine
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?