Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 12.10.2010 16h19
Livre bleu 2010 de Beijing, le prix de l'immobilier, les soins de santé et la garantie de la retraite constituent une pression pour les habitants

Le Livre bleu de Beijing a été publié ces derniers jours, indiquant que le prix du logement, des soins médicaux et la garantie de vie des personnes âgées restent les trois plus grandes pressions pour les citoyens de Beijing, dont le prix de l'immobilier monte en tête.

Plus de 70% des sondés sentent une pression de plus en plus lourde

Selon le rapport, seulement 2.4% des gens perçoivent un salaire beaucoup plus élevé qu'en 2008, tandis que 28.3% ont choisi "salaires légèrement relevés", et que 40% des résidents gagnent autant d'argent qu'en 2008. Mais pour les options "salaire en baisse" et "grande dimunition de salaire", les proportions ont atteint 21.5% et 7.8%. D'ailleurs, presque 70% des personnes interrogées ont déclaré que la vie est de plus en plus onéreuse et la pression de plus en plus forte sur ce point.

Les trois soucis des habitants sont : l'augmentation du prix de l'immobilier (71.9% des gens), les frais de soins de santé (57.8%) et la garantie de vie des personnes âgées (48.1%).

Inégalité dans le domaine de l'éducation

Selon une enquête, 21% des sondés ne sont pas contents du travail du gouvernement dans « la réforme du système de l'éducation », domaine suscitant le plus de critiques après l'immobilier.

Selon le livre bleu, Beijing a déjà établi un système de répartition équitable des possibilités d'éducation pour les citoyens, mais dans le processus de mis en œuvre, la politique de choix de l'école a réellement conduit à une inégalité dans le domaine de l'éducation.

S'agissant des enfants des travailleurs migrants à Beijing, leurs parents doivent verser une somme d'argent pour s'inscrire dans une école à Beijing. Leur droit à l'éducation obligatoire n'est pas garanti par le système.

De plus, le seuil de note établi artificiellement par l'école permet à une partie de candidats d'« acheter » des notes pour choisir les meilleurs lycées. Ce qui conduit inévitablement à une inégalité dans l'éducation et à la corruption dans ce domaine.

Hostilité contre les riches, le public est rempli d'indignation

Le Livre bleu a indiqué que plus de 90% de personnes trouvaient de plus en plus large l'écart entre les riches et les pauvres.

Certains experts ont analysé que dans un certain cadre, il existe une psychologie d'hostilité contre les riches. Mais pour la plupart d'entre eux, la "haine" vise les riches qui accumulent des fortunes de manière illégale ou ceux sans coeur.

Au vu des résultats de ces rapports, des sociologues ont proposé de bien traiter les problèmes des relations entre l'efficacité et l'égalité afin d'établir un nouveau concept de valeur de la fortune.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...