100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.10.2010 08h39
Une maladie osseuse rare menace 170 000 habitants dans l'est du Tibet

La maladie de Kashin-Beck, une maladie ostéoarticulaire rare et incurable, menace la santé de 170 000 habitants dans une région éloignée au Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, selon les conclusions d'une étude médicale.

Au moins 14 662 personnes ont été diagnostiqués comme souffrant de la maladie de Kashin-Beck dans onze districts de la préfecture de Qamdo, une des régions les plus affectées, selon une enquête menée par les autorités sanitaires locales. Les malades ont souvent les articulations déformées, ce qui les empêche de travailler.

Selon les médecins, la cause de cette maladie reste inconnue. Certains suspectent des moisissures qui se développeraient sur l'orge -un aliment de base sur le plateau- d'être à l'origine de la maladie. Une consommation insuffisante d'iode pourrait aussi être en cause.

Le gouvernement local a accéléré le déplacement des habitants afin de prévenir la propagation de la maladie.

Au cours des cinq dernières années, environ 90 million de yuan (13,55 millions de dollars) ont été investis dans le programme de déplacement. Environ 20 000 habitants ont été déplacés de cette région.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine accorde l'importance au rôle positif de la religion dans la promotion de l'harmonie sociale
La Chine souhaite résoudre ses désaccords avec l'Europe
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?