100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.10.2010 14h17
Les embouteillages de Beijing ont une fois de plus battu les records

La bruine et le froid ont dominé la ville de Beijing hier et provoqué à nouveau de sérieux embouteillages dans la soirée. Selon le bureau chargé de la circulation, 127 voies de Beijing ont atteint le niveau « rouge » à l'heure de pointe, battant le record du nombre d'embouteillages du soir.

A 17h, la ville a été saturée par les voitures

Le 17 septembre une petite pluie avait déjà causé un grand embouteillage sur environ 140 voies, mais ce jour-là la Fête de la Lune approchait et les encombrements avant les fêtes sont très fréquents.

Mais hier l'heure de pointe est arrivée juste après 16h, soit une demi-heure plus tôt que d'ordinaire. Les voitures ont augmenté sur les périphériques de la ville et dans certaines zones, les embouteillages se sont offerts à la vue des habitants de Beijing.
 
En moins de 30 minutes, les autoroutes Beijing-Tibet, Beijng-Kaifeng et Beijing-Hong Kong-Macao ont toutes été saturées d'automobiles. Les voitures se sont amassées devant les stations de péage et même sur l'autoroute qui relie la ville à l'aéroport on ne pouvait pas rouler à une vitesse satisfaisante.

Après 17h, les embouteillages sur les voies autour des écoles se sont aggravés et se sont propagés sur la plupart des autres voies. Aucun chemin n'était fluide sur le 2e périphérique et les voitures roulaient lentement sur le 3e périphérique...La ville enveloppée dans la pluie d'automne a tourmenté les chauffeurs immobilisés sur les voies, notamment sur l'Avenue Chang'an.

A 18h30, le service de détection du bureau du contrôle de la circulation a montré que 127 voies de Beijing étaient embouteillées, ce chiffre a battu le record de l'heure de pointe.

Raison, la pluie, le froid et le déséquilibre de la limite du nombre de voitures

Selon certaines informations, chaque lundi matin les voitures sont en général plus nombreuses que les autres jours, y ajoutant la pluie, les embouteillages se sont reproduits le soir. D'ailleurs, les voitures dont le dernier numéro d'immatriculation est le "4" et "9" étaient interdits de rouler hier mais il y a moins de chauffeurs ayant choisi ces 2 numéros pour leur voiture en Chine.

La faible pluie a influencé la circulation et provoqué plus d'accidents. De plus, le froid a encouragé les gens à choisir de conduire eux-mêmes. Tout cela a aggravé la congestion, a expliqué un responsable du bureau de la gestion de la circulation.

 Hier soir, l'embouteillage sur la rue Zhongguancundonglu (du nord au sud)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping nommé vice-président de la Commission militaire centrale
Un test d'évaluation de la culture américaine (USCAT) va être introduit en Chine
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »