100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.11.2010 08h51
Selon les experts, le mariage homosexuel pourrait contribuer à la lutte contre le Sida

Alors que le virus VIH/Sida se propage au sein de la communauté gay de Chine continentale, plusieurs experts militent pour une reconnaissance légale du mariage homosexuel afin de réduire la transmission du virus.

Bien que le taux d'infection soit de 0,05 % à travers le pays, les homosexuels masculins ont été la population la plus durement touchée par cette MST, préviennent les experts en amont de la journée mondiale du Sida qui se déroulera mercredi.

Dans la communauté homosexuelle de certaines villes, près d'une personne sur cinq est séropositive, expliquent les experts.

« Légaliser le mariage homosexuel pourrait contribuer à stabiliser les relations gay, et pourrait par conséquent abaisser les risques de contracter le VIH/Sida », estime Zhang Beichuan, professeur à l'Université de Qingdao et activiste de la cause gay.

Parallèlement, le gouvernement poursuit ses efforts de prévention auprès des groupes à risque, tout particulièrement les hommes homosexuels, en offrant des préservatifs gratuits et des recommandations pour avoir des rapports protégés, indique Hao Yang, directeur adjoint du Bureau de prévention et de contrôle des maladies sous l'égide du ministère de la Santé.

Bien que les programmes gouvernementaux concernent 90 000 hommes gay chaque mois, Hao précise qu'ils sont insuffisants.

Nombre d'homosexuels secondent l'opinion de Zhang sur la légalisation du mariage gay. Deux hommes, Zhang Zhen et Ying Zi (noms d'emprunt) ont affiché leur soutien en organisant le 20 novembre une cérémonie de mariage à laquelle ont assisté 300 invités.

Le couple s'est marié dans une boîte de nuit de Changzhou, dans la province du Jiangsu (est de la Chine), a rapporté dimanche le journal Modern Express.

« Bien que nous n'ayons pas de certificat de mariage, notre cérémonie civile a reçu la bénédiction de tant d'amis qu'elle nous rappellera toujours notre amour et notre responsabilité d'être loyal l'un envers l'autre », a déclaré Zhang Zhen, 40 ans, au journal.

Le manque de reconnaissance légale est en partie responsable du fait que les membres de la communauté gay ont des rapports avec des partenaires multiples, augmentant le risque d'infection par le virus du Sida, considère Zhang Beichuan.

Selon les statistiques officielles, dans la municipalité de Chongqing (sud-est de la Chine), le nombre de séropositifs parmi les hommes homosexuels a quasiment doublé entre 2006 et 2009, passant de 10,6 à 19,2 %. Des augmentations similaires ont été relevées dans d'autres villes.

Le ministère de la Santé estime qu'il y a aujourd'hui 5 à 10 millions d'homosexuels en Chine, mais les experts jugent ce nombre sous-évalué et tablent plutôt sur 40 millions.

Malgré cet appel à légaliser le mariage gay, plus de 80 % des homosexuels chinois sont déjà dans une union hétérosexuelle, indique Zhang Beichuan, ajoutant que les hommes gay dans ces mariages font courir des risques d'infection à leurs femmes.

Même en cas de légalisation du mariage gay, Zhang ne pense pas que de nombreux homosexuels se marieraient ouvertement, en raison notamment des connotations sociales négatives touchant l'homosexualité.

Augmentation du Sida auprès des adolescents et des personnes âgées à Beijing

Dans la capitale chinoise, le nombre de porteurs du VIH âgés de plus de 60 ans a connu une croissance importante ces dernières années, a révélé vendredi M. Mao, fonctionnaire auprès du Bureau de la santé de Beijing. Il explique que la proportion d'adolescents et de personnes âgées touchés par le virus connait une progression rapide dans la ville. 16 cliniques supplémentaires offrant des tests de dépistage et des consultations ont ouvert cette année. Fin septembre, Beijing possédait 61 cliniques de ce type dans ses 16 districts et comtés. Selon les statistiques du Bureau de la santé, quatre hôpitaux proposant des traitements aux personnes atteintes du Sida - dont les hôpitaux YouAn et Ditan - ont aidé plus de 1 100 patients cette année.

[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées