Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.12.2010 11h58
La police chinoise arrête des centaines de suspects de cybercrimes

La police chinoise a résolu 180 affaires d'attaque informatique et arrêté plus de 460 suspects fin novembre, selon des statistiques du ministère chinois de la Sécurité publique.

Par ailleurs, 14 sites Internet ont été fermés pour avoir illégalement fourni des logiciels de piratage, formé des pirates (ou hackers) et organisé des attaques, selon un communiqué publié mardi par le ministère.

Le nombre d'affaires d'attaques informatiques a augmenté de plus de 80% annuellement en Chine, indique le communiqué.

Le ministère note que de nombreuses attaques ont été provoquées en utilisant des ressources Internet étrangères. Ainsi, plus de 127 000 adresses IP étrangères étaient contrôlées par des virus de type chevaux de Troie (trojan horses) lors des attaques visant des ordinateurs chinois au premier semestre 2010.

Le ministère s'est engagé à continuer la lutte contre la cybercriminalité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à la reprise du dialogue et des négociations sur la situation dans la péninsule coréenne
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?