Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 09.12.2010 14h25
Beijing va essayer de mettre fin à ses embouteillages en cinq ans

Le gouvernement chinois vient de donner son approbation à un plan de la ville de Beijing visant à réduire les difficultés de circulation, d'après le Secrétaire du Parti Liu Qi, bien que les détails du plan n'aient pas été révélés.

Dans un effort pour ralentir les achats d'automobiles, le gouvernement municipal a entamé mardi un projet de recherche visant à déterminer combien il y a exactement d'emplacements de stationnement disponibles pour les nouveaux véhicules dans la ville, en commençant par l'arrondissement de Xicheng.

« Le gouvernement chinois a donné son accord de principe au plan de la ville de Beijing pour améliorer la circulation dans la ville. La ville modifiera le plan en conformité avec les suggestions du Conseil des Affaires d'Etat puis le mettra en vigueur », a dit Liu Qi, secrétaire du Comité Municipal de Beijing du Parti Communiste Chinois, dans un discours publié dans l'édition de mercredi du Beijing Daily.

Un employé du Comité des Transports de la ville a toutefois précisé que l'heure n'était pas encore venue de révéler quelles mesures étaient contenues dans le plan.

Du fait que ce plan est largement considéré comme un moyen de contrôler davantage le nombre des automobiles roulant sur les voies de la capitale, les médias ont commencé à spéculer sur le fait que les acheteurs d'automobiles pourraient être amenés à fournir la preuve qu'ils ont préparé une place de stationnement pour le véhicule qu'ils envisagent d'acheter.

Dans le même temps, le gouvernement municipal a commencé à rechercher combien d'emplacements de stationnement étaient disponibles tant pour les bâtiments résidentiels que pour les immeubles de bureaux dans l'arrondissement de Xicheng.

La façon la plus efficace d'améliorer la circulation dans la ville est de ralentir la croissance du nombre des automobiles avec des mesures plus strictes pour l'achat de véhicules et d'encourager les citoyens à utiliser les transports en commun, a dit Wu Yan, Vice-directeur du Centre de Recherche sur les Transports Urbains, qui dépend du Ministère des Transports.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?