Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.12.2010 10h47
Les étudiants de Beijing à la chasse du mauvais français des panneaux de la ville

Plus de 500 étudiants d'université chinois et étrangers vont parcourir les rues de la ville cette semaine pour traquer les mauvaises traductions en anglais et en français sur les panneaux publics.

Ce projet a été lancé par le Bureau des Affaires Etrangères du gouvernement municipal de Beijing et le Centre de Service Multi-Langues de l'Université des Etudes Etrangères de Beijing le 11 décembre.

Zhang Qian, Vice-directeur du Bureau des Affaires Etrangères de Beijing, a dit que cette activité avait pour but de corriger les traductions incorrectes toujours visibles dans des endroits publics de Beijing et de standardiser les traductions à l'avenir.

Wei Jinyi, du Centre de Service Multi-Langues, qui est en charge de cette tâche, a dit lundi que si cette inspection des panneaux publics en anglais est conduite chaque année, cette année sera la première où les traductions en français seront soigneusement contrôlées.

Il a précisé que les volontaires ont été divisés en deux groupes, sur site et hors site. Le groupe hors site se rendra périodiquement dans les endroits publics pour prendre des photos des panneaux, tandis que le groupe sur site traitera les images et procédera au contrôle linguistique.

Les stations de métro de la ville, l'Aéroport International de Beijing Capitale, le Palais d'Eté, l'Hôpital de l'Amitié de Beijing, le Nid d'Oiseau et le Centre Aquatique National seront parmi les premiers endroits qui seront inspectés.

M. Wei a ajouté que la première phase devrait être achevée d'ici la fin du mois de décembre.

« Cependant, cette activité se poursuivra l'année prochaine, couvrant davantage d'endroits publics de la capitale », a-t-il dit.

Une base de données des versions en langues japonaise et coréenne devrait également être mise en place l'année prochaine, a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible