Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.12.2010 08h33
Chine : 8 personnes emprisonnées pour vente de faux vaccins contre la rage

Huit personnes ont été condamnées vendredi à des peines de prison pour vente de faux vaccins contre la rage, lesquels avaient entraîné la mort d'un garçon de cinq ans dans le sud-ouest de la Chine.

Le Tribunal populaire intermédiaire de la ville de Laibin, dans la région autonome Zhuang du Guangxi, a condamné Zhang Dazhi et sept autres personnes à des peines de prison allant jusqu'aux 30 mois.

Selon le tribunal, ces huit personnes ont vendu plus de 530 doses de faux vaccins contre la rage entre août et décembre 2009. Ces vaccins étaient composés principalement d'eau.

La police a lancé une enquête après la mort d'un garçon de cinq ans à cause de la rage, le 10 décembre 2009. L'enfant avait reçu six piqûres de faux vaccins dans une clinique de village à Laibin.

Les huit criminels ont payé au total 160 000 yuans (24 000 dollars) de dédommagement à la famille de la victime.

Une enquête approfondie montre que 1 656 personnes dans le Guangxi ont reçu de fausses vaccinations contre la rage. Les autorités locales ont donné des vaccins appropriés à 1 649 d'entre eux en juin 2010 et aucun autre mort n'a été signalé.

La police est toujours à la recherche d'un autre suspect qui serait impliqué dans cette affaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois Wen appelle au renforcement de la coopération sino-pakistanaise pour façonner l'avenir
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo