Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.01.2011 16h36
100 000 demandes de plaques d'immatriculation ont été faites à Beijing en quatre jours

Les nouvelles restrictions sur le nombre mensuel de plaques d'immatriculation à Beijing n'ont eu pour l'heure aucun résultat significatif, le gouvernement municipal venant d'annoncer que plus de 100 000 demandes ont été déposées en ligne lors des quatre premiers jours de la nouvelle année.

Cela veut dire que, dans l'hypothèse où toutes les demandes seraient acceptées, un quota de cinq mois serait d'ores et déjà consommé.

Les résultats seront connus le 26 de chaque mois après un tirage au sort effectué ce jour-là. Les acheteurs d'automobiles pourront appeler une hotline, le 12580, pour connaître le résultat, mais ce numéro n'est pour l'instant pas encore entré en service. Une plateforme d'information est en construction, d'après les autorités chargées des transports, et elle transmettra les résultats aux demandeurs.

Ceux qui n'auront pas obtenu de réponse favorable seront reversés automatiquement dans le tirage au sort du mois suivant.

La ville de Beijing a mis en place des mesures strictes de contrôle de la circulation le 1er janvier dernier, dans un important effort visant à lutter contre les embouteillages sur les voies de la ville. Ainsi, les enregistrements de véhicules seront-ils limités à 240 000 pour toute l'année, soit environ le tiers du chiffre de l'année dernière.

Ces restrictions ont provoqué une véritable frénésie de demandes le premier jour, plus de 40 000 personnes s'étant précipitées en ligne en à peine onze heures le 1er janvier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?