Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.01.2011 16h37
La ruée vers les billets pour les vacances prend de l'ampleur

David Brown, un jeune Australien, s'est soudainement senti complètement perdu dans le hall de la Gare de Guangzhou lundi, quand il a vu des milliers de personnes former de longues queues pour acheter des billets.

« Je n'avais pas la moindre idée d'où tant de gens pouvaient venir, et je n'avais jamais entendu parler des transports de masse en Chine quand j'étais en Australie », a dit ce jeune homme de 28 ans.

Au début du mois, David a voyagé de la province du Yunnan vers Guangzhou. Il envisageait de partir pour Nanning lundi, mais après avoir vue la cohue pour les billets de train, il a décidé de prendre un bus à longue distance.

Dimanche, les gares ferroviaires du pays ont commencé à vendre des billets pour le pic de la saison des voyages du Nouvel An chinois traditionnel, qui dure quarante jours entre le 19 janvier et le 27 février.

Fort heureusement, le secteur des transports et les voyageurs chinois semblent être beaucoup mieux préparés que David.

Du fait que le Nouvel An chinois, ou Fête du Printemps, est la plus importante des fêtes chinoises pour les réunions de famille, la plupart des gens retournent chez eux, de leur travail ou de leurs études, durant cette période, qu'on appelle « Chunyun » (春运) en chinois.

Durant le Chunyun de 2011, il y aura quelque 2,56 milliards de voyages en bus, en hausse de 11,6% par rapport à 2010, et 230 millions de voyages en train, en hausse de 12,5% par rapport à l'année dernière, ont prédit les ministères de transports et des chemins de fer.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?