Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.01.2011 16h41
Les cancers infantiles en hausse en Chine

Des experts sanitaires ont averti le public que la pollution et la détérioration de l'environnement sont en cause dans les taux croissants de cancer chez les enfants chinois de moins de quatorze ans.

La partie continentale compte 32 000 enfants atteints de cancer, soit une prévalence de 104 pour un million, explique Zhang Guangchao, secrétaire général de l'Association chinoise de lutte contre le cancer et spécialiste des cancers de l'enfant.

« Cette maladie mortelle, longtemps considérée comme un problème frappant la population âgée, frappe de plus en plus d'enfants. Les principaux facteurs de risque sont la population et les modes de vie malsains », a-t-il déclaré lors d'un événement de sensibilisation tenu jeudi par sohu.com, l'un des plus grands portails d'information du pays.

Les cancers les plus fréquents chez l'enfant sont la leucémie, les lymphomes et les tumeurs cérébrales. L'incidence du cancer osseux est plus élevée parmi les adolescents.

« J'ai personnellement constaté une augmentation des cas de leucémie après des travaux de décoration domestique », a souligné M. Zhang. « L'exposition prolongée à des produits chimiques nocifs aggrave fortement les risques de cancer, en particulier chez les enfants ».

Plusieurs études montrent en outre que la profession des parents n'est pas à négliger. Les chauffeurs et les peintres sont plus susceptibles d'être exposés au plomb, avec un impact sur la santé de leurs enfants.

Les enfants souffrant de cancer ont des symptômes communs, notamment une fièvre basse mais persistante, une perte de poids inexpliquée et des saignements de nez, prévient Zhi Xiuyi, expert pékinois du cancer du poumon.

M. Zhi souhaite alerter les parents que les modes de vie malsains aggravent considérablement les risques de cancer, qui est une « maladie chronique liée au mode de vie ».

Il a été scientifiquement prouvé que des facteurs tels que l'obésité, le manque d'exercice et les régimes trop calorifiques sont liés au développement des cancers infantiles.

« Une intervention précoce pour corriger le mode de vie réduit visiblement les risques de contracter un cancer durant l'enfance ou à l'âge adulte », assure M. Zhang. Par exemple, sans intervention, les enfants en surpoids, qui consomment généralement trop de viande, deviennent souvent obèses à l'âge adulte et sont bien plus à risque de développer un cancer du sein ou du côlon.

« Les cancers du sein, de la peau et du côlon sont davantage liés au mode de vie que les pathologies du poumon et du foie », affirme-t-il.

« Les taux de prévalence de ces cancers sont en hausse rapide en Chine, avec l'enrichissement de ces dernières décennies et l'adoption d'un mode de vie occidental », prévient M. Zhi.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : suspension de la production d'une usine sidérurgique à Beijing
La Chine annonce des politiques en faveur du développement des industries du logiciel et des circuits intégrés
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine