Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.02.2011 13h47
Les « problèmes de subsistance », soucis majeurs des Chinois

Les problèmes de subsistance, dont le système de sécurité sociale et des logements abordables, restent en tête des soucis des Chinois, comme l'ont indiqué des sondages en ligne faits à quelques semaines des sessions parlementaire et de conseil politique annuelles du pays.

Nombreux sont les Chinois qui ont fait part de leurs plaintes en ligne, dans l'espoir que leur voix puisse être entendue par les dirigeants du pays, les législateurs et les conseillers politiques qui vont se rassembler à Beijing le mois prochain pour les deux sessions.

Parmi les 25 sujets cités, « un logement abordable » était celui qui avait reçu le plus de votes à la date de samedi 11h sur une enquête en ligne sur xinhuanet.com, site internet parrainé par l'Agence de Presse Xinhua.

Ce sujet a recueilli quelque 5,92% des 362 126 votes émis et a été suivi par d'autres problèmes comme l'inflation, l'emploi et les revenus.

La Chine a connu, ces dernières années, une montée vertigineuse des prix des logements, et avoir un appartement à un prix abordable est désormais devenu un rêve extrêmement difficile à réaliser pour de nombreux Chinois.

Dans leurs messages, les internautes ont exprimé leur espoir que le Gouvernement pourra accélérer l'offre de logements abordables pour les groupes à faibles revenus et renforcer les mesures destinées à maîtriser les prix de l'immobilier.

Les logements abordables ne devraient pas être utilisés comme un outil d'enrichissement pour les gens riches, a dit un message mis en ligne, ajoutant que l'allocation de ce genre de logements à bon marché devrait être strictement réservée à ceux qui ont vraiment besoin d'aide.

D'après les responsables, la Chine prévoit de construire 10 millions d'appartements et maisons abordables en 2011, à destination des citoyens chinois les plus pauvres.

De plus, le Gouvernement a récemment introduit des mesures encore plus sévères pour limiter la spéculation immobilière et contenir la hausse des prix des logements.

Le système de sécurité sociale

Sur people.com.cn, un site internet filiale du journal Le Quotidien du Peuple, la plupart des personnes qui ont été interrogées sont le plus inquiètes au sujet du système de sécurité sociale en Chine.

Ainsi, sur un total de 111 376 votes sur une douzaine de sujets, « la sécurité sociale » a remporté 28 055 votes et restait le souci le plus important des Chinois, d'après le sondage en ligne, toujours en cours, à la date de minuit samedi.

Les internautes se plaignent aussi de l'actuel « système double des retraites », qui fait que les fonctionnaires et employés des institutions liées au Gouvernement reçoivent une pension de retraite d'un montant plusieurs fois supérieur à celui des personnes employées par des entités non publiques, dont les entreprises. De plus, nombreux sont ceux à avoir exprimé l'espoir que le taux de remboursement pour ceux qui sont assurés par le système de sécurité sociale soit davantage relevé.

La Chine espère pouvoir garantir un accès universel aux pensions pour les groupes âgés des zones rurales, et d'améliorer encore le système de pensions pour les habitants des villes pour la période 2011-2015 qui vient, d'après des responsables.

A côté de cela, lors des cinq années écoulées, la Chine a continué à relever le niveau des pensions pour les employés d'entreprises à la retraite.

Dans le dernier développement en la matière, la Chine a ainsi relevé la pension des employés d'entreprises à la retraite de 10% environ par rapport aux niveaux de 2010, à compter du 1er janvier 2011.

Song Xiaowu, directeur de la Société Chinoise de la Réforme Economique, la Chine est littéralement hantée par un problème d'allocation inégale des ressources de sécurité sociale entre les différents groupes du pays.

« A savoir entre les zones urbaines et rurales, les agriculteurs et les employés urbains, les salariés d'entreprises et le personnel gouvernemental, les salariés ordinaires et les responsables », a t-il dit.

Pour la Chine, assurer une allocation équilibrée des ressources de sécurité sociale dans toute la société demeure une lourde tâche, alors qu'elle poursuit ses réformes pour les faire entrer dans une nouvelle phase, a ajouté M. Song.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?