Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 15.02.2011 17h17
Retraites et logement, en tête des préoccupations des Chinois

Des logements abordables ainsi que la mise en place d'un système de sécurité sociale sont les deux préoccupations essentielles de la population chinoise, selon un sondage en ligne effectué peu avant l'ouverture des sessions annuelles parlementaires et politiques du pays.

De nombreuses personnes ont fait part de leur inquiétude sur Internet dans l'espoir que leur voix serait entendue par les plus hauts dirigeants du pays, les législateurs nationaux et les conseillers politiques qui se réuniront à Beijing le mois prochain.

Parmi une liste de 25 sujets, « des logements abordables » est celui qui avait reçu le plus de votes à 11h samedi matin, dans le cadre d'un sondage réalisé par Xinhuanet.com

Il a reçu 5,92 % des 362 126 votes enregistrés, précédant des sujets comme l'inflation, l'emploi et les salaires.

La Chine a connu une augmentation très rapide des prix de l'immobilier ces dernières années et acquérir une propriété pour un coût raisonnable est devenu un rêve difficilement accessible pour de nombreuses personnes.

Des commentaires en ligne expriment l'espoir de voir le gouvernement accélérer la mise sur le marché de logements accessibles pour les personnes à revenus modestes et renforcer les mesures visant à contrôler les prix de l'immobilier.

« Les logements à prix modérés ne devraient pas être utilisés comme une source de profit par les gens riches », observait un internaute, ajoutant que ces logements devraient être destinés uniquement aux personnes qui en ont besoin.

La Chine a prévu cette année la construction de 10 millions de logements et maisons à prix modéré en faveur des citoyens les plus défavorisés du pays.


[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence