Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.02.2011 16h40
Les Chinois aimeraient un Nouvel An plus traditionnel

Une enquête publiée par le China Youth Daily vient de montrer que près de 93% des Chinois pensent que le Nouvel An Lunaire chinois est en train de devenir moins traditionnel, et ils espèrent que le Gouvernement pourra le restaurer tel qu'il était autrefois.

Ce sont au total 1 280 personnes qui ont été interrogées pour cette enquête, et seules 5% d'entre elles seulement ne pensent pas que la façon dont les gens célèbrent le Nouvel An Lunaire soit devenue moins traditionnelle. Près de 64% de ces personnes ont passé ces vacances en ville, tandis que 21% les ont passées essentiellement à la campagne.

Les feux d'artifice, incontournables pour 84% des sondés

Faire partir des pétards et feux d'artifice est une tradition pour marquer le Nouvel An Lunaire chinois, mais certaines villes ont commencé à interdire cette pratique pour des raisons de sécurité et des problèmes environementaux il y a quelques années. Cette réglementation a suscité des débats animés parmi les citoyens.

Une majorité des gens pensent que les feux d'artifice peuvent porter atteinte à l'environnement et causer des accidents, à 72,3% et 63,8% respectivement. Mais davantage encore, 77,2%, seraient favorables à ce que les feux d'artifice soient circonscrits à certains endroits et certaines plages horaires plutôt qu'ils ne soient purement et simplement interdits. De même, près de 40% pensent qu'un Nouvel An chinois n'en serait pas vraiment un si les feux d'artifice étaient interdits.

Pour autant, 84% des gens reconnaissent que le style de vie des villes et des villages sont différents, mais qu'allumer des feux d'artifice dans les villes reste nécessaire. Cependant, 70,3% de ces personnes pensent que cela ne devrait pas perturber le repos des personnes, et 14,2% pensent que les feux d'artifice devraient être interdits dans les villes.

Comment préserver la « saveur » du Nouvel An Lunaire ?

A la question « Qu'est-ce qui devrait être fait pour conserver vivante la 'saveur' du Nouvel An chinois ? », la plupart des sondés disent que la meilleure façon d'y arriver est de conserver ou raviver les coutumes traditionnelles.

Parmi ces multiples coutumes du Nouvel An Lunaire, se rassembler en famille est la tradition considérée comme la plus importante pour les sondés. Parmi les autres traditions, offrir des voeux de Nouvel An, coller des sentences parallèles de la Fête du Printemps, le dîner en famille de la veille du Nouvel An, et les feux d'artifice, faire Ya sui Qian (压岁钱, les enveloppes rouges contenant de l'argent offertes aux enfants), nettoyer, rendre hommage aux ancêtres etc.

En plus de tout cela, quelques nouvelles coutumes, comme envoyer ses voeux par le biais de messages sur téléphone portable et regarder la soirée du Nouvel An sur CCTV, deviennent de plus en plus importants pour le public.

Dans l'enquête, enfin, près de 92,6% des gens ont dit que le Gouvernement devrait agir pour maintenir ces traditions vivantes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?