Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 22.02.2011 16h06
Best Buy ferme ses magasins en Chine

Le distributeur américain de produits électroniques grand public Best Buy Co. Inc. a fermé ses neuf magasins dans la partie continentale de Chine, ainsi que son siège régional de vente au détail de Shanghai, a-t-on appris mardi d'un communiqué publié sur le site Internet de la société.

Les activités en Chine de Best Buy seront fusionnées avec sa filiale dont elle est totalement propriétaire, la compagnie Jiangsu Five Star Appliance, basée à Nanjing, capitale de la province du Jiangsu (est de la Chine), indique le communiqué.

Kal Patel, le président de Best Buy en Asie, a annoncé dans le communiqué que c'était une décision difficile, mais que la compagnie avait confiance en sa stratégie commerciale.

Best Buy va continuer à servir les consommateurs chinois en développant davantage la Jiangsu Five Star, afin de satisfaire la demande en augmentation du marché chinois de détail, a-t-il expliqué.

D'après lui, la Five Star va ouvrir 40 à 50 magasins pour l'année fiscale 2012.

Quatre de ses magasins à Shanghai, à Suzhou et à Hangzhou, vont ouvrir de nouveau pour un mois, du 24 février au 24 mars, afin de permettre les services après-vente de remplacement et de remboursement pour les consommateurs.

Le siège de Best Buy a déclaré lundi qu'il allait fermer ses magasins en Chine et en Turquie pour générer des économies d'un montant de 70 millions de dollars avant l'année fiscale 2013.

Best Buy a pris une participation de contrôle dans la Jiangsu Five Star en 2006 pour environ 180 millions de dollars avant de l'acheter complètement en 2008.

Five Star est le troisième distributeur de produits électroniques en Chine, et possède environ 170 magasins.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi