Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.02.2011 08h18
Près de 16 000 ressortissants chinois évacués de Libye

Près de 16 000 ressortissants chinois ont été évacués de Libye selon un bilan établi samedi à 14h00, a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères.

Environ 7 000 d'entre eux sont arrivés dans des pays tiers, et environ 700 sont rentrés en Chine tandis qu'environ 8 300 sont en route vers des pays tiers.

Le ministère a indiqué que les ambassades de Chine en Grèce, en Tunisie et en Egypte s'efforçaient de loger les 7 000 personnes arrivées dans ces pays frontaliers, dont environ 4 300 dans l'île de Crète en Grèce, 2 900 dans l'île de Djerba en Tunisie et d'autres en Egypte.

Quelque 5 100 personnes sont en train d'être évacuées au moyen de navires de croisière affrétés par la Chine, 2 900 d'entre elles se rendront vers l'île de Crète et 2 200 vers Malte. Les 3 200 autres se trouvent actuellement à Benghazi en Libye, en attendant un navire qui les transportera vers l'île de Crète.

Selon le ministère, les départements concernés du gouvernement chinois et les ambassades de Chine sont en train de coordonner les charters et les avions commerciaux pour transporter les personnes temporairement logées vers la Chine le plus vite possible.

Samedi matin, Air China et la Hainan Airlines de Chine ont envoyé un charter vers l'île de Crète. Deux charters d'Eastern Airlines ont décollé pour Malte, et un de la Southern Airlines s'est envolé vers l'île de Djerba pour récupérer les personnes évacuées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
L'«Année de la Jeunesse » Chine-UE s'est inaugurée à Beijing
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence