Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 02.03.2011 13h29
L'insécurité en matière de sécurité sociale, souci majeur des Chinois

La sécurité sociale arrive en tête des soucis des Chinois à quelques jours des sessions annuelles de la législature suprême et du corps de conseil politique du pays.

Leurs inquiétudes sur ce sujet ont même dépassé des sujets pourtant sensibles comme l'inflation et le prix des logements, d'après une enquête conduite par people.com.cn.

Le sondage a ainsi découvert que sur plus de 95 300 personnes ayant répondu, 95% pensent que l'actuel système de retraites n'est pas raisonnable et nombre d'entre eux ont suggéré une réforme rapide afin de lui assurer équité et justice.

Le système de retraites double de la Chine, mis en place au début des années 1990, permet ainsi aux fonctionnaires de bénéficier d'une pension plus élevée que les employés d'entreprise quand ils partent en retraite.

Les employés d'entreprise voient une partie de leur salaire mensuel déduite pour alimenter une partie de leur fonds de pension. Mais les fonctionnaires et membres des institutions affiliées au Gouvernement non seulement n'ont pas cette déduction, mais de plus leurs pensions leurs sont payées intégralement par le Gouvernement.

Un internaute qui a participé à cette enquête en ligne a dit que ce système double était la plus grosse inéquité s'agissant de la redistribution des revenus. Il a critiqué le fait que les pensions de retraite des fonctionnaires soient en moyenne de deux à trois fois supérieures à celles des employés.

Dai Hao, membre du Comité National de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois, le principal corps de conseil politique du pays, a déclaré que l'abolition de ce système de retraite double, injuste, serait l'une des propositions qu'il ferait pendant la session, qui commence jeudi dans la capitale.

« Une forte disparité de pensions entre deux groupes de citoyens est susceptible de porter gravement atteinte à la stabilité sociale », a dit mardi M. Dai, dont les paroles ont été citées par eeo.com.cn, un portail d'informations économiques et d'affaires.

C'est seulement quand un sytème de retraites équitable, juste et transparent sera établi que les citoyens se sentiront véritablement soulagés et que les problèmes sociaux potentiels seront résolus, a t-il dit.

Le Premier Ministre Wen Jiabao a lui même reconnu dimanche lors d'une discussion en ligne avec les internautes que le système de retraites double n'était « pas raisonnable ».

La Chine a relevé les critères de pension des employés d'entreprise pendant sept années consécutives, pour autant leurs pensions sont toujours assez basses, aux alentours de 1 500 Yuans (230 Dollars US) par mois en moyenne, a t-il dit.

Afin de traiter ce problème, à dit M. Wen, le Gouvernement continuera à relever les critères de pension pour les employés d'entreprise.

Il a également conseillé aux enterprises qui ont mis en place des rentes de retraite mettent de l'argent de côté pour subventionner les retraités.

M. Wen a précisé que des programmes expérimentaux seront élaborés, si les conditions le permettent, pour réformer le mécanisme de pensions des fonctionnaires, et construire une système national de pensions plus « normal ».

Mais Zheng Gongcheng, expert en sécurité sociale à l'Université Renmin de Chine, a dit lors de la conclusion d'un séminaire dimanche qu'« unifier le système de pensions double pourrait provoquer des conflits sociaux, car cela porterait atteinte aux intérêts de certaines personnes ».

Il a suggéré qu'une manière plus efficace de traiter ce problème serait de réduire l'écart des pensions entre les différents groupes de citoyens.

Lin Zhifen, Professeur à l'Ecole d'Administration Publique de l'Université de Finances et d'Economie de Nanjing, a de son côté déclaré lundi que la clé pour réduire le fossé est que le Gouvernement dépense plus pour la sécurité sociale dans son budget.

Elle a précisé que les autorités financières du pays ont promis de dépenser 25% du budget pour la sécurité sociale durant la période du 12e Plan Quinquennal (2011-2015).
Actuellement, d'après l'Economic Observer, 10% du budget du Gouvernement sont dépensés pour la sécurité sociale.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?