Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 03.03.2011 13h51
L'indice de bonheur intègre le XIIe plan quinquennal des régions

Les sessions annuelles de l'APN et de la CCPPC auront lieu au début du mois de mars. Cette année est la première année du XIIe plan quinquennal, la plus importante pour prévoir les résultats des nouvelles mesures. À partir de janvier, les sessions annuelles des provinces, régions et municipalités ont été organisées. « Assurer le bien-être de la population » est un objectif récurrent dans les rapports des gouvernements locaux et dans le XIIe plan quinquennal. Mais quels sont les éléments qui influencent le bonheur ? L'enquête lancée par le site chinois du Quotidien du Peuple a attiré une grande attention des internautes.

Le 20 février à 21 heures, 11 519 personnes avaient participé. 34,4 % des internautes (3 957 personnes) estiment que la situation économique et la qualité de vie sont les éléments les plus importants pour le bonheur. Cela prouve que l'amélioration du revenu et l'augmentation de la qualité de vie composent les conditions fondamentales du bien-être.

Le bonheur est par essence un indice relatif. Cette enquête montre le changement de cette notion parmi les Chinois. Il est intéressant de noter que 31,4 % des internautes (3 612 personnes) considèrent les règlements encadrant les autorités et les services publics comme des éléments principaux affectant le bonheur.

Améliorer l'indice de bonheur, orienter le développement au service des conditions de vie de la population, partager les résultats du développement sont devenus des objectifs communs. La municipalité de Beijing propose de « faire en sorte que les habitants mènent une vie heureuse et joyeuse », la province du Guangdong, de « prendre la protection et l'amélioration du niveau de vie pour point de départ et d'arrivée de la construction du Guangdong », la municipalité de Chongqing, de « devenir l'une des régions où les habitants sont les plus heureux »...

En lisant le programme du XIIe plan quinquennal de différentes régions, on constate que le gouvernement s'impose une pression, le bonheur est à présent un objectif politique et toutes les régions font des efforts pour rendre la notion de « bonheur » plus concrète et pratique. De la primauté des résultats de croissance du PIB à la baisse de l'objectif d'augmentation nominale rapide pour investir plus de politiques et de ressources à la vie de la population, cela manifeste la conscience de ces administrations locales de la nécessaire transition du mode de développement, et reflète la conception scientifique du développement. Des régions côtières de l'est aux régions du centre et de l'ouest, beaucoup de provinces enregistrent une croissance moins rapide tout en amélioration la répartition des revenus.

La municipalité de Beijing envisage une baisse d'un point annuel du PIB du XIIe plan quinquennal par rapport au XIe plan quinquennal, et une augmentation annuelle de deux points du revenu des habitants.

Dans son programme, la province du Henan prend pour tâche clé l'enrichissement des habitants et le renforcement de la province. Elle place en priorité la protection et l'amélioration de la vie de la population.

Chongqing veut doubler le revenu moyen des paysans d'ici 2015, et augmenter de 75 % le revenu des citadins. La municipalité met l'accent sur le réajustement du coefficient de Gini, qui mesure le degré d'inégalité de la distribution des revenus.

Les Chinois ont vu les étapes stables du développement scientifique : certaines régions proposent de ne plus se focaliser sur le PIB, mais plutôt sur l'augmentation du revenu moyen des citadins et des paysans.

Dans l'enquête du Quotidien du Peuple sur les sujets clés des deux sessions, la sécurité sociale conserve provisoirement la première place. Le programme du XIIe plan quinquennal des régions propose un filet social plus rigide, afin d'améliorer le degré de confiance des Chinois.

La sécurité sociale, qui comprend l'assurance vieillesse et l'assurance médicale, touche directement aux intérêts des individus. Le public attend en priorité des deux sessions la résolution des problèmes concernant les droits et intérêts fondamentaux de la population.


Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence