Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 18.03.2011 16h26
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel

Le ministère chinois du Commerce a coopéré vendredi avec d'autres départements gouvernementaux pour arrêter l'achat panique de sel provoqué par la crainte des radiations en provenance des substances radioactives relâchées par la centrale nucléaire du Japon, en rappelant que les réserves de sel du pays sont "amplement suffisantes".

"L'approvisionnement en sel est complètement garanti en Chine", a déclaré le ministère dans un communiqué sur son site Internet.

La Chine possède une capacité annuelle de production de sel de plus de 80 millions de tonnes mais la consommation de sel comestible du pays s'élève à environ huit millions de tonnes chaque année, et les compagnies de sel possèdent habituellement des réserves pour une consommation de trois mois, a précisé le communiqué.

Le communiqué du ministère est similaire à celui publié jeudi par le plus grand producteur de sel de Chine, après une vague d'achats paniques, provoquée par des rumeurs selon lesquelles le sel iodé peut aider à se protéger des radiations nucléaires.

La China National Salt Industry Corp. (China Salt), a déclaré posséder des réserves suffisantes en sel pour satisfaire la demande des consommateurs et que cette vague de panique était inutile.

La plupart du sel vendu en Chine a été iodé dans le cadre des efforts du gouvernement de prévenir les carences en iode.

Les supermarchés dans de nombreuses villes chinoises ont enregistré une pénurie de sel comestible, car une vague de panique sur le sel s'est propagée dans les provinces du Zhejiang, du Guangdong, du Jiangxi, du Guizhou, du Sichuan, du Jiangsu et du Hubei, ainsi que dans les municipalités de Beijing et de Chongqing.

Des rumeurs, dans certaines villes chinoises, prétendent que les radiations se seraient propagées dans la mer depuis la centrale nucléaire à Fukushima au Japon, contaminant celle-ci et la production de sel future.

Seulement 20% du sel chinois provient de l'océan et la majeure partie du sel raffiné est préparée à partir du sel gemme, extrait des mines de sel, selon la China Salt.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Le président chinois souligne l'importance de l'innovation technologique face à la compétition globale
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population