Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.03.2011 08h47
Une chance sur vingt-trois d'obtenir une plaque d'immatriculation par tirage au sort à Beijing

Les chances diminuent pour les candidats à une plaque d'immatriculation à Beijing par tirage au sort, qui a lieu chaque mois.

Beijing a mené samedi son troisième tirage au sort de plaques d'immatriculation, une mesure visant à résoudre la congestion de la circulation dans cette agglomération. Cette dernière loterie a distribué 17 600 plaques d'immatriculation, selon un porte-parole de la Commission municipale des transports.

Les candidats étaient au nombre de 400 000 le 8 mars, y compris ceux qui n'ont pas eu la chance d'être tirés au sort en janvier et février, a ajouté le porte-parole.

Cela signifie qu'un candidat a une chance sur vingt-trois d'obtenir une plaque d'immatriculation, condition préalable pour l'achat d'une voiture à Beijing.

Les candidats qui n'ont pas été tirés au sort s'inscrivent automatiquement au prochain tirage.

Beijing a adopté ce système de tirage au sort en janvier cette année pour restreindre la forte croissance du nombre de voitures et la circulation dans la ville.

Seules 240 000 nouvelles plaques d'immatriculation seront distribuées cette année à Beijing, soit un tiers du nombre des voitures immatriculées en 2010 dans cette ville.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PIB chinois représentait 9,5% de celui du monde en 2010
La Chine va recruter du personnel pour la recherche et le développement des avions gros porteurs
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?