Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.03.2011 16h00
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?

L'interdiction de fumer dans les lieux publics a été inscrite dans le 12ème plan quinquennal chinois. C'est la première fois que l'interdiction de fumer a été inclue dans le plan de progrès social et de développement économique de notre pays.

La Chine compte 350 millions de fumeurs et 740 millions de personnes sont victimes des effets nocifs de la fumée de tabac. Si l'interdiction de fumer pouvait être appliquée dans tous les lieux publics, l'usage du tabac pourrait diminuer et les citoyens pourraient être protégés contre les effets nocifs de la fumée de tabac. D'ici 5 ans, dans aucun lieu public couvert, on ne verra plus de fumeur, ne sentira plus la fumée de tabac, ni n'en détectera plus de particules. Et dans aucun lieu public, on ne verra, ni n'entendra la publicité sur la promotion de la vente du tabac. Et Il n'y aura pas de vendeur ou acheteur de tabac jeune ou adolescent.

Récemment, le ministère chinois de la Santé publique a publié un document selon lequel l'interdiction de fumer s'appliquera dans tous les lieux publics couverts à partir du premier mai 2011. Antérieurement, des scènes où on voyait des personnes fumer ont été déjà interdites aux films et à la télévision. Il y avait des hôpitaux et des écoles sans tabac.

Cependant, l'application de cette interdiction est très difficile. On peut toujours trouver des fumeurs dans les lieux publics où il est interdit de fumer. Selon l'expert Zhong Nanshan, les risques de décès, suite à des maladies cardio-vasculaires pour avoir trop fumé, ont augmenté de 76% et les risques de mort subite relative ont quadruplé ! En Chine, chaque année, 1,2 million de fumeurs meurent, suite à des maladies liées au tabac, soit en moyenne deux morts par minute. Malgré cela, fumer est encore considéré comme un acte social et largement répandu dans la société.

Comment expliquer un tel phénomène ? Parce que le tabac est un article de consommation légal et que l'industrie du tabac a une rentabilité très élevée : elle apporte entre 8 et 10% de recettes financières à l'Etat chaque année. Mais ces recettes sont loin de pouvoir compenser les pertes économiques causées par les maladies, les décès précoces et les frais élevés de traitement de maladies liées au tabac. « Le développement des entreprises ne doit pas se faire aux dépens de la santé et de la vie des habitants », a dit le Premier ministre Wen Jiabao.

Jusqu'à présent, la Chine n'a pas encore une loi interdisant de fumer dans les lieux publics couverts et dans les lieux de travail. Certains gouvernements locaux ont publié des décrets qui sont devenus presque caducs, par manque de mesures de contrôle.

Puisque la Chine est pays contractant de la «Convention-cadre pour la lutte anti-tabac » de l'Organisation mondiale de la Santé, le pays devrait s'inspirer de l'expérience de pays étrangers, de Hong Kong et de Taiwan pour accélérer le travail législatif dans ce domaine et établir une loi nationale sur l'interdiction du tabac.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?