Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.03.2011 08h55
La Province du Guangdong renforce sa réglementation sur les étrangers

La Province du Guangdong vient de renforcer les règles régissant le séjour et le travail des étrangers vivant dans la province, en tant que partie des efforts faits pour lutter contre l'immigration clandestine.

Un réglement provincial, qui entre en vigueur à compter du 1er mai prochain, encourage les citoyens à rapporter les fraudes impliquant des étrangers, comme l'entrée illégale, le dépassement de la durée de visa, le travail sans autorisation ou la conduite d'affaires sans licence.

Ce règlement, qui a reçu l'approbation du Gouvernement provincial le 21 janvier dernier, a été mis en ligne récemment sur le site internet du Gouvernement, et il est le premier de son genre concernant la gestion des étrangers sur le Continent.

Ce règlement de six chapitres et 67 articles dispose ainsi que nul n'est autorisé à fournir un logement à un étranger dont le visa a expiré ou qui ne dispose pas d'un passeport valide.

Les propriétaires qui violeront cette règle seront sanctionnés d'une amende atteignant trois fois le montant du loyer mensuel qu'ils font payer.

Cette réglementation arrive alors que la bouillonnante province attire un nombre croissant d'étrangers à la recherche d'un emploi ou d'opportunités commerciales.

Plus de 63 000 résidents étrangers permanents sont enregistrés dans le Guangdong, et plus de quatre millions d'étrangers visitent la province chaque année. Mais le Guangdong a aussi vu l'arrivée d'un nombre toujours plus grand d'immigrants illégaux venus travailler ou faire des affaires.

Pour faire face à ce problème, le règlement dispose que tout employeur d'un étranger sans permis de travail ou de résidence valide sera sanctionné d'une amende pouvant aller jusqu'à 3 000 Yuans (450 Dollars US).

Et toute entreprise ou personne indviduelle qui fournit un logement ou un compte en banque à un étranger sans documents de voyage valides, ou dont le visa aura expiré, sera frappée d'une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 Yuans.

Max J. Zenglein, Directeur régional de la Chambre de Commerce Allemande en Chine (Chine du Sud), dit que ces nouvelles règles n'affecteront pas les entreprises étrangères dans le Guangdong.

« Nous devons tout de même attendre encore un certain temps pour voir si ces nouvelles règles auront un impact quelconque sur l'emploi des étrangers dans la province », a t-il déclaré mardi au China Daily.

Zheng Fengming, Directeur du Centre de Développement Scientifique et de Politiques Publiques à l'Académie Provinciale des Sciences Sociales du Guangdong, dit que ces nouvelles règles ne constituent pas une discrimination à l'égard des étrangers.

M. Zheng dit qu'au contraire, le nombre d'étrangers qui viennent dans le Guangdong pour travailler ou y faire des affaires continuera à augmenter, du fait de sa croissance économique rapide et de la myriade d'opportunités commerciales qui s'y trouvent.

D'après la Cour Populaire Intermédiaire de Guangzhou, un tiers des cas de fraude constatés entre 2002 et 2008 impliquaient des étrangers.

Il s'est avéré que de nombreuses sociétés du Guangdong ont employé illégalement des ouvriers venant d'Afrique, du Moyen-Orient, du Vietnam et du Myanmar, pour disposer d'une main d'oeuvre bon marché.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?