Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 01.04.2011 13h58
Une ville mondiale à caractéristiques chinoises

Hier, le Gouvernement du District de Chaoyang à Beijing a accueilli le deuxième forum sur la construction d'une ville mondiale à caractéristiques chinoises.

Cet évènement d'une durée d'une journée a rassemblé 400 dirigeants de gouvernements, d'entreprises et de groupes de la société civile du monde entier, pour discuter de la manière dont Beijing peut garder ses caractéristiques chinoises tout en se développant en une ville mondiale

La version de Beijing du 12e Plan Quinquennal de la Chine a fixé comme objectif le développement de la ville en une capitale d'évènements internationaux, une capitale de sièges d'entreprises mondiales de haut de gamme, une capitale des talents mondiaux, une capitale de la culture socialiste avancée à caractéristiques chinoises, et une capitale de l'harmonie et du bien-être.

Une stratégie culturelle générale

Chen Zhe, Directeur Général de l'Institut de l'Industrie Culturelle a dit que Beijing a besoin de discipliner ses ressources culturelles.

« Chaque district de Beijing construit ses propres caractéristiques culturelles. Mais pour se développer en une ville mondiale à caractéristiques chinoises, Beijing devrait élaborer une stratégie générale dans laquelle chaque district retient sa propre culture urbaine unique ».

« Par exemple, le District de Chaoyang possède la zone artistique 798 et le Parc 751D. Ces zones ont hérité d'une culture traditionnelle chinoise et l'ont combinée avec des éléments culturels chinois comtemporains. Cependant, ces parcs inustriels créatifs sont dispersés sans plan général. Le Gouvernement devrait guider le développement des zones actuelles et les coordonner pour obtenir un effet multiplicateur ».

Tolérance et diversité

Lim Haw-Kuang, Président de Shell Group China, a mis l'accent sur la nécessité de reconnaitre et de respecter la diversité culturelle.

« Une ville mondiale doit tout avoir, mais elle doit aussi être diverse. Les gens venant de différents pays ont aussi des cultures différentes. Ils font les choses différemment. C'est seulement quand nous aurons développé la tolerance que Beijing pourra devenir une ville mondiale qui accueille les gens venus de différents pays. Dans les affaires, la tolérance est très importante, car elle permet à des gens venant de différents pays, qui sont de races différentes et de couleurs de peau différentes de travailler ensemble. Cela nous aide à nous comprendre mutuellement ».

« Shell Group fait des affaires dans plus d'une centaine de pays. La raison pour laquelle nous avons choisi Beijing pour le siège de notre groupe est que ces quatre dernières années, nos affaires se sont étendues rapidement en Chine. Nous devons traiter avec des gens de nombreux pays de la Région Asie-Pacifique. Il s'est avéré que notre choix a été sage. Faire de Beijing une ville mondiale est très important pour le Groupe Shell, car cela nous aidera à recruter des personnes de talent ».

Communication et coopération

Ada Jen, Directeur Général du Département des Affaires Gouvernementales à l'Ecole Internationale de Beijing-Shunyi, dit que la culture de Beijing, riche et multicouches, serait un facteur majeur pouvant apporter son aide à la création d'une ville mondiale.

« Le Gouvernement Municipal de Beijing parle souvent de faire de Beijing une ville agréable à vivre. Je pense que cet objectif a déjà été atteint. Cela fait près de 24 ans que je vis à Beijing et j'aime toujours beaucoup cette ville. La ville a près de 3 000 ans d'histoire. Chaque bâtiment nous raconte sa propre histoire », a dit M. Jen.

« Dans une ère de mondialisation, nous devons intégrer les ressources culturelles et renforcer les échanges et la coopération internationaux. L'Orient et l'Occident devraient apprendre l'un de l'autre. Dans le processus de construction d'une ville mondiale, nous devrions aussi préserver notre propre culture et protéger nos traditions et notre histoire ».

« Je travaille dans le domaine de l'éducation. J'ai beaucoup de chance de travailler dans un environnement international, qui porte haut la valeur de la diversité. Dans le but de faire de Beijing une ville mondiale, nous devrions déterminer une série de projets propres à offrir aux étrangers une meilleure expérience de vie à Beijing. De plus, nous devrions encourager les habitants de Beijing à faire l'expérience des cultures étrangères, afin qu'ils deviennent dans l'avenir de meilleurs citoyens du monde ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?