Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 04.04.2011 10h00
Une suite présidentielle pour Nicolas Sarkozy à Nanjing de la taille de deux terrains de basketball

Le séminaire sur la réforme monétaire internationale a eu lieu le 31 mars à Nanjing, capitale de la province chinoise orientale du Jiangsu. Le président français Nicolas Sarkozy et le vice-premier ministre chinois Wang Qishan étaient présents à la cérémonie d'ouverture et ont tous deux prononcé un discours.

À 23 h, M. Sarkozy est rentré dans sa suite présidentielle à l'hôtel Sofitel Zhongshan.

« Le tarif ordinaire de la suite présidentielle est de 40 000 yuans (4291 euros environ) par jour », révèle Zhang Jing, responsable du département de gestion commerciale de Sofitel, sans révéler le prix appliqué pour le président français. « Nous avons promis de garder le secret. »

La superficie de la suite présidentielle est de plus de 800 mètres carrés. Elle comprend une chambre pour le président, une pour son épouse et une pour leurs accompagnants, un salon, une salle à manger, une cuisine, une salle de bains et d'autres pièces de fonction. « Nous avons décoré la suite avec un service à thé, un guqin (instrument musical ancien à cordes), un jeu de go, ainsi que des calligraphies et des peintures chinoises ».

L'hôtel a offert aux hôtes distingués des pierres Yuhua (pluie et fleur) de Nanjing, une balle de golf spéciale et des livres.

« Un groupe composé de trois intendants français reste 24 heures sur 24 en contact unique avec M Sarkozy », explique Zhang Jing. « Nous avons préparé exprès un sceau gravé de son nom chinois :萨科齐 ».

Source: China.org.cn

Commentaire
Heureusement que les Français sont censés se serrer la ceinture...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde