Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 14.04.2011 16h47
Beijing et Shanghai dans le top 5 des villes favorables pour les millionnaires

Avec le développement de l'économie asiatique, plus de millionnaires et de gens de l'élite choisissent l'Asie pour loger et investir, a rapporté le journal hongkongais Wen Wei Po. D'après des statistiques, 6 villes sur 10 qui attireront le plus de millionnaires à y habiter et à y investir dans les dix prochaines années sont en Asie. Le rapport 2011 sur la richesse publié conjointement par Citi Private Bank et le célèbre organisme britannique de conseil en immobilier Knight Frank montre que les villes chinoises de Shanghai et Beijing s'élèvent au 3e et 4e rang du classement des villes où les millionnaires préfèrent loger et investir, devant Hong Kong à la 5e.

Ce rapport, en fonction des enquêtes effectuées auprès de 160 conseillers en fortune de la Citibank, a étudié l'attitude des millionnaires qui représentent celui des 5000 investisseurs des 36 pays qui possèdent une richesse moyenne de plus de 100 millions de dollars par personne.

Selon le rapport, en 2020, pour les millionnaires des différents pays, 6 sur 10 villes qui sont les plus attirantes pour eux sont en Asie, quelque soit l'aspect de la vie ou de l'investissement. Parmi lesquelles, Shanghai et Beijing s'élèvent au 3e et 4e rang en dépassant de nombreux concurrents occidentaux. Cependant, Londres et New York restent toujours aux deux premières places en résistant avec succès au défi des économies émergentes. De la 5e à la 10e place figurent Hong Kong, Singapour, Tokyo, Paris et Moscou.

D'après le rapport, la hausse de l'attraction des villes asiatiques profite principalement du taux de croissance d'une économie puissante, du taux d'emploi plus élevé, des impôts plus bas et du caractère pratique de la vie, ainsi que du bon système d'éducation et des infrastructures. A propos des villes chinoises, l'augmentation de leur attraction vient de la hausse rapide de la capacité à attirer la richesse mondiale. Le rapport souligne que l'augmentation de cette capacité de Shanghai lui fera dépasser Beijing et elle deviendra la ville la plus favorisée en Chine.

Le rapport montre que si les millionnaires attachent de l'importance à la Chine, ils visent encore le marché de l'immobilier de luxe. Pour la disposition de leurs investissements, ceux versé dans l'immobilier de qualité occupe 35%, en première place de leurs affaires.

Quant au classement des villes où le prix de l'immobiliers est le plus élevé, Londres est en tête devant Monaco, New York et Hong Kong. Les principales villes de l'Inde et de la partie continentale de la Chine sontégalement présentes sur la liste.

D'après Liam Bailey, directeur de recherche au cabinet Knight Frank, Beijing, Guangzhou, Moscou, Saint-Pétersbourg, New Delhi et Bombay deviendront les principales régions réunissant l'immobilier de luxe. Il a prévu que l'offre de tels biens immobiliers ne satisferait pas encore la demande et la richesse augmenterait toujours et serait plus concentrée.

En 2010, la valeur de 40% des biens immobiliers de qualité a augmenté dans le monde en 2010. 6 sur 10 villes où le prix a augmenté le plus sont en Asie surtout à Shanghai, soit une hausse de 21% devant New York (13%) et Londres (10%).






Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers