Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 19.04.2011 13h24
Chine : campagne contre les transplantations illégales d'organes humains

Le ministère chinois de la Santé a annoncé lundi 18 avril une campagne nationale pour démanteler les transplantations clandestines d'organes humains, après plusieurs rapports sur ces activités.

La campagne, qui continuera jusqu'à fin 2011, va cibler particulièrement les transplantations menées par les établissements médicaux sans permis, a précisé le ministère dans une circulaire, qui promet des "sanctions sévères" et une "tolérance zéro" pour ceux qui violent les règles.

Les établissements médicaux impliqués dans ces activités devront payer une amende huit à dix fois supérieure à leurs gains. Ils seront aussi soumis à des révisions institutionnelles et pourraient perdre leur licence.

Les médecins impliqués dans des transplantations illégales se verront annuler leur licence médicale, selon la circulaire.

Les inspecteurs mêlés à ces opérations clandestines feront face à des rétrogradation, à des limogeages, ou même à des poursuites en justice en cas d'accusations criminelles.

Le ministère a également demandé aux établissements médicaux qui possèdent un permis pour les transplantations d'organes de renforcer la supervision de leur personnel et de lui interdire d'opérer dans les hôpitaux sans permis.

En 2007, le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central) a promulgué la première réglementation sur les transplantations d'organes humains, interdisant aux organisations et individus de faire le commerce d'organes humains sous quelque forme que ce soit.

Le Code pénal chinois, nouvellement révisé et adopté par l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois) en février, définit pour la première fois les crimes liés aux transactions d'organes humains.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident