Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 25.04.2011 16h40
Un service à thé chinois pour célébrer le mariage de Kate et de William

Un délicat service à thé produit dans la capitale de la porcelaine chinoise, Jingdezhen, et porteur de riches traditions culturelles, devrait arriver à Buckingham Palace pour le mariage royal de cette semaine, ont annoncé des articles de presse.

Ce service est un cadeau fait par Zhu Ziaoju, un Chinoise qui a étudié au Royaume-Uni et qui a eu cette idée lors d'une discussion avec des amis il y a un mois. Après avoir pris contact avec la famille royale, elle a reçu une lettre de leur part le 21 mars dernier, acceptant sa contribution au mariage du Prince William et de Kate Middleton le 29 avril prochain.

Le lendemain, Mme Zhu est retournée dans la ville de Jingdezhen, dans la Province du Jiangzi, das l'Est du pays, et a demandé l'aide des artisans locaux pour concevoir et fabriquer e service à thé. Elle a passé dix jours à rencontrer des maîtres de la porcelaine de renom et discuté avec eux d'un service de belle fabrication qui « souhaiterait le meilleur aux amoureux et pourrait montrer la culture traditionnelle chinoise », selon les mots mêmes de Mme Zhu.

Finalement, Mme Zhu a choisi une théière hexagonale en porcelaine bleue à motifs de grains de riz blancs. En dessous des noms de William et de Kate gravés sur sa surface, tant la théière que les tasses sont décorées de motifs imbriqués de fleurs de prunier, d'orchidées, de chrysanthèmes et de bambous. Ce ne ont pas quatre simples végétaux choisis au hasard, mais quatre représentants des grandes vertus de la culture chinoise, souvent représentés sur les peintures anciennes pour exprimer la grandeur, la justice, la modestie et la pureté.

Zhu Xiaoju a également longuement délibéré sur le nom à donner à ce service à thé, et décidé finalement de l'appeler « Dian Xi ». Le choix de ce nom lui a été inspiré par le célébrissime roman de Cao Xueqin, « Le Rêve dans le Pavillon Rouge », qui décrit un récipient à boire utilisé par une des principales héroïnes du roman, Lin Daiyu, et justement baptisé de ce nom.

Ce nom peut également évoquer un poème populaire de la fin de la Dynastie Tang écrit par le poète Li Shangyin (813-858), pour évoquer l'accord et l'affinité mutuelles.
« Je souhaite au Prince William et à Kate d'être mutuellement attachés l'un à l'autre et de vivre une vie heureuse ».

« Avec ce service à thé, je veux apporter mes voeux pour le mariage royal et j'espère aussi qu'il sera un pont pour les échanges culturels entre l'Orient et l'Occident ».





Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
La Chine intensifie la lutte contre l'utilisation illégale de matières non-comestibles dans la nourriture
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)