Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.05.2011 08h42
La Chine interdit plusieurs additifs alimentaires pour renforcer la sécurité alimentaire

Les autorités chinoises ont interdit l'utilisation de plusieurs additifs alimentaires, selon de nouveaux règlements sur la sécurité alimentaire publiés vendredi.

Les nouveaux règlements stipulent aussi que tous les additifs doivent être indiqués clairement sur les étiquettes des produits alimentaires.

Le ministère chinois de la Santé (MCS) a publié vendredi quatre règlements sur la sécurité alimentaire. Ceux-ci concernent les additifs alimentaires, les étiquettes des produits alimentaires, les produits au miel et les limites de mycotoxines dans les aliments. Les mycotoxines sont des métabolites produites par des champignons microscopiques tels que les moisissures qui peuvent être dangereuses pour les humains et les animaux.

La nouvelle réglementation stipule que l'usage de peroxyde de benzoyle, de peroxyde de calcium et de méthanal (formol) en tant qu'additif alimentaire est désormais interdit. Ces additifs ne sont plus en effet nécessaires dans la production alimentaire, a indiqué Chen Rui, responsable de la sécurité alimentaire du MCS.

Chen a ajouté que la nouvelle réglementation interdit aussi l'utilisation d'additifs alimentaires dans le but de dissimuler des défauts de qualité.

Les nouveaux règlements couvrent l'utilisation de 2 314 types d'additifs alimentaires, d'agents auxiliaires alimentaires, de bases de gomme et d'arômes artificiels, etc.

Les règlements révisés stipulent aussi que les étiquettes des produits alimentaires doivent indiquer clairement les noms et la quantité d'additifs alimentaires utilisés. La réglementation recommande aussi aux producteurs d'imprimer un avertissement sur les produits alimentaires susceptibles de contenir des allergènes.

Au début de l'année, le MCS a interdit l'utilisation du peroxyde de benzoyle et du peroxyde de calcium dans la production de farine, en expliquant que les techniques plus perfectionnées de traitement du blé et des farines ont rendu obsolète l'utilisation de ces additifs.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La réforme du système financier et le réajustement des intérêts de la division internationale du travail
Le Sichuan se relève, trois ans après le séisme
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme