Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 30.05.2011 08h58
Les projets destinés à réduire l'impact du barrage des Trois-Gorges

La Chine a reconnu le 18 mai que le projet des Trois-Gorges, le plus grand complexe hydroélectrique au monde, avait eu un impact sur l'acheminement, l'irrigation et l'approvisionnement en eau en aval du fleuve Yangtsé.

Ces informations ont été révélées après l'adoption par le Conseil des Affaires d'État de programmes concernant les travaux à venir du projet et la prévention et le traitement de la pollution de l'eau dans la vallée située en aval.

Selon un communiqué publié à l'issue de la conférence du Conseil des Affaires d'État, ce gigantesque projet est également confronté à des problèmes qui appellent des solutions immédiates, telles que les ressources des personnes déplacées, la protection des écosystèmes ainsi que la prévention et le traitement des risques géologiques.

Certains problèmes avaient été anticipés lors des phases de recherche et de conception du projet, mais d'autres sont apparus lors de la phase de construction, précise le communiqué.

Les travaux de construction ont débuté en 1993 et l'achèvement anticipé du projet a été annoncé en 2009.

« En ce qui concerne les problèmes d'irrigation et d'approvisionnement en eau, la demande a augmenté rapidement le long des régions du cours moyen situées en aval lors de la construction du projet », a déclaré le 18 mai Wang Jingquan, un haut responsable du Bureau de contrôle des inondations et de lutte contre la sécheresse, affilié à la Commission des ressources en eau du fleuve Yangtsé.

« Et la pollution de l'eau dans ces régions n'a fait qu'empirer la situation », a ajouté Wang Jingquan.

Selon le communiqué, dans le programme des travaux prévus sur le projet, le pays devra faire face aux conséquences négatives qui en découleront, en aval du barrage.

Les projets ont pour objectif de réguler le débit des eaux, de renforcer les digues du fleuve, d'améliorer les voies navigables et de moderniser les installations de pompage des eaux, a précisé le communiqué.

En outre, le projet fixe comme objectif, à l'horizon 2020, la hausse du niveau de vie des personnes déplacées, ainsi qu'un système universel de protection sociale, l'amélioration des infrastructures et la péréquation des services publics.

Dans le second programme adopté lors de la conférence, la question de la pollution des eaux dans les régions du cours moyen du fleuve Yangtsé sera abordée durant XIIe plan quinquennal (2011-2015) afin de garantir l'approvisionnement en eau potable propre.

Cette région a la plus forte densité démographique de Chine. La plus développée, elle est également l'une des régions les plus lourdement touchées par la pollution de l'environnement.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)