Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 24.06.2011 08h44
De nouvelles drogues et de jeunes toxicomanes font grimper le taux de criminalité

Selon un porte-parole de la Cour populaire suprême, mardi, ces dernières années, la criminalité liée aux drogues est devenue beaucoup plus fréquente dans la partie continentale de la Chine avec un nombre croissant de toxicomanes qui financent leurs toxicomanie en volant et en commettant des crimes violents.

Dans tout le pays, les tribunaux ont traité 59 234 affaires de drogues au cours de l'année 2010, soit une progression annuelle de près de 15 %, et ont condamné 66 298 personnes pour cette classe de crimes, a déclaré Sun Jungong lors d'une conférence à Beijing.

Parmi eux, 29 % ont reçu des peines allant de cinq ans à la peine de mort, a ajouté Sun.

Sur les cinq premiers mois de cette année, les tribunaux chinois ont traités 25 986 cas liés à la drogue et ont condamné 24 815 criminels.

« Quand ils ont besoin d'argent, certains toxicomanes deviennent dangereux et commettent des crimes, y compris des vols qualifiés et des vols simples, afin d'obtenir l'argent dont ils ont besoin pour se procurer des drogues », a-t-il dit.

Les statistiques de la cour supérieure montrent également que de nouveaux types de drogues - principalement de la méthamphétamine et de la kétamine - sont désormais de plus en plus présentes dans la partie continentale.

Parmi les drogues saisies dans le pays en 2010, 46 % étaient des nouvelles drogues, soit une hausse de 6,5 % depuis 2009.

Parmi les drogues saisies au cours des cinq derniers mois, la proportion de nouveaux produits correspond à près de la moitié des saisies et, pour la première fois, est supérieure à la saisie d'héroïne.

L'émergence de nouvelles drogues, notamment des drogues synthétiques, sont de nouveaux défis pour les représentants des forces de l'ordre, la santé publique et la stabilité sociale, a indiqué Sun.

La Cour supérieure va accélérer ses travaux concernant l'établissement de critères afin d'imposer des sanctions dans les cas liés à de nouvelles drogues, a ajouté Sun.

Gao Guijun, un juge de la Cour populaire suprême, estime que les drogues nuisent non seulement aux toxicomanes, mais aussi à la société dans son ensemble.

Il affirme que les toxicomanes sont souvent sujet à des hallucinations et que du fait de leur état altéré, ils peuvent devenir violents ou causer des accidents de la circulation.

Les médias de la région ont rapporté que Fu Chengjun, un résident de Hangzhou dans la province du Zhejiang de la Chine orientale, avait pris de la kétamine (K-poudre) en allant chercher des amis en mai 2010. Il avait halluciné et avait perdu le contrôle de sa voiture, fauchant 20 personnes et blessant grièvement l'une d'elles.

Le jeune homme de 24 ans a été condamné à cinq ans de prison après avoir été reconnu coupable d'atteinte à la sécurité publique.

Gao a également souligné qu'au cours des dernières années de plus en plus de jeunes consommaient des drogues et étaient impliqués dans des crimes liés aux drogues.

En plus des leçons dispensées à l'école et dans les familles, il a demandé à chacun de faire tout son possible pour éduquer les enfants sur les dangers liés à la toxicomanie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao exhorte les fonctionnaires à mieux utiliser leur pouvoir et à servir le peuple sans réserve
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident