Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.07.2011 08h09
Chine : examens des escaliers mécaniques sur l'ensemble du pays suite à un accident meurtrier dans le métro de Beijing

Les autorités chinoises pour le contrôle de la qualité ont demandé à toutes les régions du territoire de tirer une leçon de l'accident meurtrier survenu dans le métro de Beijing et d'examiner l'état de la sécurité des escaliers mécaniques lors de la saison estivale des déplacements.

Un communiqué de l'Administration générale d'Etat pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine a été publié quatre jours après le dysfonctionnement d'un escalator qui a tué un enfant et blessé 30 autres personnes à l'intérieur d'une station de métro dans le centre-ville de Beijing.

Les escaliers mécaniques sont sujets à des accidents et des dysfonctionnements lors du pic des voyages de la saison estivale alors qu'un grand nombre de voyageurs fréquentent les métros, les gares routières et les aéroports du pays, a souligné l'administration dans le communiqué.

Les départements locaux pour le contrôle de la qualité doivent renforcer leurs contrôles et inspections sur les entreprises de fabrication, d'assemblage et d'entretien des escaliers mécaniques.

Ceux qui sacrifient la qualité de l'entretien des escalators afin de réduire les coûts seront punis sévèrement, a averti l'administration.

L'administration avait publié le 25 mars un décret similaire, appelant à améliorer les contrôles de sécurité sur les escaliers mécaniques et tapis roulants.

Le bureau municipal pour le contrôle de la qualité de Beijing a indiqué jeudi qu'il existait des défauts de conception dans les escaliers mécaniques utilisés à l'intérieur du métro, fabriqués par OTIS et que cette compagnie devrait en être responsable.

L'accident s'est produit mardi matin à la sortie A de la station de métro "Parc zoologique" de Beijing sur la ligne 4, lorsqu'un escalator montant, du type OTIS 513 MPE, a soudainement changé de direction.

L'enquête préliminaire a révélé que la défaillance d'une pièce avait provoqué le brusque relâchement de la chaîne d'entraînement.

L'administration a ordonné la suspension de l'utilisation des escalators du même type en Chine.

Un accident similaire a eu lieu dans la ville de Shenzhen, dans la province méridionale du Guangdong en décembre 2010, lorsqu'un escalier mécanique OTIS a soudain changé de direction, faisant 25 blessés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
China Mobile accentue la pression sur Unicom
Les compagnies aériennes prêtes à affronter la menace du train à grande vitesse
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale