Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 11.07.2011 17h05
19 TGV Beijing-Shanghai tombent en panne suite à des orages

19 trains touchés

Des orages ont touché hier après-midi la province du Shandong et ont provoqué vers 18h une panne de courants entre la Gare de Qufu et celle de Tengzhou. Influencés par cet incident, 19 trains à grande vitesse reliant Beijing à Shanghai ont été retardés. Ces trains sont restés bloqués pendant plus d'une heure jusqu'à 19h37 avant que le trafic revienne à la normale.

Sans électricité, sans climatiseur

Selon M. Yang, un voyageur qui a pris le train G39 depuis Beijing pour aller à Hangzhou, le train n'a plus bougé après la Gare de Tai'an (Shandong) à 18h50. A part le G39, il y en a d'autres qui sont restés échoués en gare.

« Le personnel du train a fermé la moitié des lumières à l'intérieur. Les voyageurs étaient impatients et ont demandé quand on pourrait démarrer le train. ». Le chef du train s'est présenté aux wagons et a expliqué que le train s'était arrêté pour la raison « sans signal ». A 22h30, on a annoncé que le train était retardé d'une heure 50 minutes.


Photo prise par un internaute


M. Yao, un passager du G151, a lancé sur t.xinmin.cn une "émission en direct". Hier vers 17h, le G151 s'est arrêté à peine sorti de la Gare de Tai'an. Puis la radio de bord a annoncé que le réseau électrique avait été rompu à cause de la tempête. Il faisait chaud à l'intérieur des wagons suite à la coupure de courant. A 20h18, le train a commencé à rouler, sans climatiseur ni moniteur de vitesse puis s'est arrêté une fois de plus, incliné. Les passagers se sont fâchés, criant "étouffant", "vertige".. .

Les informations en retard

De nombreux voyageurs ont exprimé leur mécontentement face à cet accident. Premièrement, le personnel du train ne savait pas expliquer la situation, ce qui a aggravé la tension. Deuxièment, le système de climatisation est très fragile et troisièmement, l'approvisionnement était insuffisant. Les aliments étaient tous vendus et les couvertures ont été fournies pour les VIP seulement.

« L'accident n'a rien à voir avec la qualité du train »

Li Ruichun, expert et concepteur du CRH380, a déclaré que le TGV Beijing-Shanghai est un projet intégré dont le train est seulement une partie. Ce n'est pas la qualité du train qui a causé des incidents mais l'absence de source d'énergie suscitée par des orages. Les accumulateurs portés par les trains peuvent garantir la ventilation et l'alimentation électrique urgentes durant plus d'une heure.

Une indemnité?

M. Yang a été retardé pour un banquet important et il souhaite réclamer une indemnité au Ministère des Chemins de fer, cette idée est soutenue par les passagers. "Bien que je l'estime presque impossible.", a t-il dit.

Selon Li Bing, avocat de l'agence Dongwei, en conformité avec les lois concernées, les autorités ferroviaires ont l'obligation de transporter des passagers à l'heure en sécurité. Mais le secteur ferroviaire est exempté de toute responsabilité si les trains rencontrent la pluie, la neige, la foudre et autres circonstances de force majeure.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reconnaît l'indépendance du Sud-Soudan
La Chine mettra en place son système de médecins généralistes avant 2020
China Mobile accentue la pression sur Unicom
Les compagnies aériennes prêtes à affronter la menace du train à grande vitesse
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale