Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 13.07.2011 13h33
La corruption, principal sujet d''inquiétude pour les internautes chinois

Entre 1998 et 2010, la corruption des officiels a été le principal sujet d'inquiétude des internautes, a révélé mardi à Beijing un très important groupe de réflexion.

« Les problèmes liés à la gestion du gouvernement, aux démolitions forcées de logements et aux heurts entre les citoyens et la police ont attiré beaucoup d'attention sur internet en 2010 », a dit Zhong Ying, Professeur à l'Ecole de Journalisme et de Communication de l'Information de l'Université des Sciences et Technologies Huazhong.

En 2010, le nombre de sujets provoquant de nombreuses discussions sur internet a augmenté à cause de « conflits sociaux croissants » et du « développement des microblogs », a t-il dit dans le rapport Annuel sur le Développement des Nouveaux Médias en Chine (2011), qui a été publié mardi par les Presses Académiques des Sciences Sociales.

Les relations internationales, la corruption académique et la sécurité des campus figurent aussi parmi les cinq principaux sujets de préoccupation du public, a dit le rapport.

Une affaire récente a vu la Société de la Croix Rouge de Chine se battre pour regagner la confiance du public après un scandale dans lequel une jeune femme de vingt ans, prétendant avoir un lien avec l'organisation, s'était vantée en ligne de son style de vie luxueux, faisant supposer qu'elle faisait un usage détourné des donations.

Cette personne a décrit sur son microblog sa façon de vivre exubérante et a dit être directrice générale d'une société du nom de Red Cross Commerce, chargée selon elle de la publicité devant être affichée sur les véhicules de la Croix Rouge.

Les internautes se sont demandés si cette jeune femme, du nom de Guo Meimei, avait acheté des produits de luxe en utilisant l'argent qu'ils avaient donné à la société. Certains ont même dit qu'ils ne donneraient plus jamais à la société.

Melle Guo est depuis devenue le sujet le plus brûlant sur Weibo.com, le principal site de microblog de Chine. Dans la période d'un mois qui s'est achevée mardi, le nombre de personnes qui suivent ses messages en ligne est passé de quelques centaines à plus de 488 000.

Dans une autre affaire, l'attention des médias a été attirée par des photos nues d'un fonctionnaire de Guangzhou du nom de Liu Ning, qui se sont rapidement diffusées sur Weibo.com. Le scandale a éclaté le 21 juin dernier, le même jour où un membre de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Anthony Weiner, a démissionné après que des photos scabreuses de lui aient été mises en ligne sur le site de microblog Twitter.

« Avec le développement de la démocratie sociale et de la loi, les citoyens sont désormais plus conscients qu'ils peuvent demander équité et justice en Chine », a dit Yu Xiucai, Professeur à l'Ecole de Journalisme et des Mass-médias de l'Université d'Economie et de Droit Zhongnan.

D'après le rapport, 54% des évènements qui ont fait monter les préoccupations des internautes sont survenus dans la partie Est du pays et 24% dans la partie Ouest.

De plus, 56% des évènements ayant conduit à l'expression de ces préoccupations sur internet sont arrivés dans des grandes villes, tandis que seuls 14% sont intervenus dans les régions rurales, a précisé le rapport.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Dette américaine : Zhou Xiaochuan indique que la Chine s'en tiendra au principe de la diversification des investissements en devises étrangères
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine