Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 13.07.2011 16h59
Les trains à grande vitesse encore retardés par des pannes de courant

Les trains à grande vitesse reliant Shanghai à Beijing ont été immobilisés par des pannes de courant pour la deuxième fois en trois jours hier, soit moins de deux semaines après l'ouverture de la ligne.

Une panne de courant a retardé 30 trains sur la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse, deux jours après qu'un incident similaire ait conduit à l'arrêt de 11 trains.

L'électricité a été coupée sur la ligne à environ 11 h du matin près de Suzhou dans l'Anhui, province de l'est de la Chine et a été rétablie deux heures après.

Le ministère des Chemins de fer a présenté ses excuses sur son site Internet, aux passagers touchés par les retards. En raison de ces problèmes d'alimentation électrique, des milliers de passagers se sont retrouvés bloqués dans des wagons suffocants. Dimanche, des milliers de passagers avaient également été bloqués après une panne générale d'électricité, provoquée par de fortes pluies dans la province du Shandong.

« Je ne pouvais pas croire que cela se produise encore », s'est exclamé Xia, un passager qui était monté hier dans le train D182, parmi les premiers à subir la panne.

Le D182 avait quitté Shanghai à 7 h 30 et devait arriver à Zhengzhou, dans le Henan, à 14 h 01.

Selon Xia, le train s'est arrêté une demi-heure avant d'arriver à la gare de Suzhou, puis s'arrêta de nouveau après avoir quitté la gare.

Les passagers se sont plaints de la chaleur dans le wagon.

D'autres passagers ont rapporté sur Internet avoir remarqué des « étincelles produites par un câble brûlé sur le bord de la voie. »

Le problème a été réglé vers 13 h et la circulation a peu à peu été rétablie, selon les dires des responsables. Les retards ont néanmoins causé l'annulation d'un train et 29 autres ont été retardés sur la voie de 1 318 km jusqu'à tard hier soir.

Les passagers qui sont arrivés en gare de Shanghai Hongqiao ont eu jusqu'à trois heures de retard.

Les guichetiers ont été contraints d'arrêter de vendre des tickets pour Beijing à la gare de Hongqiao et ont remboursé ou changé les billets des trains dont le départ a été affecté.

Malgré les excuses de l'opérateur, qui ne comportaient d'ailleurs pas d'explications précises, les passagers commencent à remettre en question la qualité de l'ouvrage d'une valeur de 220 milliards de yuans, inauguré le 30 juin.

« Je ne reprendrai plus le train rapide dans le futur », a déclaré le passager Li, qui avait prévu un voyage d'affaires de Shanghai à Beijing, mais dont le départ a été perturbé par les retards.

Certains passagers se sont rués à l'aéroport de Hongqiao pour prendre l'avion à la place.

Les spécialistes du secteur ferroviaire ont déclaré que la multiplication des pannes était une surprise, même si la ligne était toujours en rodage.

Wang Menshu, membre de l'Académie chinoise d'ingénierie pense que la période de rodage devrait être d'un mois.

« Le système d'alimentation électrique est en cause la plupart du temps, car c'est un élément vulnérable du système », a expliqué Wang, ajoutant que le système devrait se stabiliser.

Selon Wang, moins de trains seront affectés par des pannes électriques une fois que la ligne sera doublée.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale
L'exploitation commune est le premier choix stratégique pour la Chine et le Vietnam sur le problème de la Mer de Chine méridionale
China Mobile accentue la pression sur Unicom