Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 27.07.2011 08h49
La sécurité, une tâche prioritaire pour le TGV chinois

La collision entre deux TGV qui s'est produite le 23 juillet dernier sur la ligne Yongwen a provoqué 35 morts et 192 blessés (Dernières statistiques: 40 décès). Depuis lors, la sécurité des trains à grande vitesse est redevenue le centre d'attention de l'opinion publique. Et justement 2 jours avant l'accident, la porte-parole du ministère de chemins de fer avait fait une déclaration, précisant que face à des pannes fréquentes des TGV sur la ligne Beijing-Shanghai, les départements ferroviaires ont commencé à effectuer des inspections complètes de sécurité et une vérification des équipements afin de raccourcir la période de rodage et entrer le plus tôt possible dans la phase du fonctionnement normal. Cet accident grave, survenu d'une manière inattendue, est une leçon très douloureuse pour nous.

Nous étions fiers de l'essor du réseau à grande vitesse en Chine, dont le succès a même gagné les éloges de certains pays occidentaux. Mais par rapport aux pays développés, la Chine n'a une longue histoire de TGV. Même si le Département des chemins de fer peut développer rapidement ce réseau pour faire entrer le pays dans « l'époque du TGV », au niveau du service, des normes de protection et de sécurité, le réseau ferré chinois est loin d'atteindre le niveau approprié.

Pour le réseau ferroviaire à grande vitesse chinois, le plus long du monde, la vitesse ne doit pas être le seul objectif. Il faut prendre en considération les insuffisances de ce réseau: est-il important d'institutionnaliser à tout prix ce réseau à grande vitesse? Les plans d'urgence pour faire face aux anomalies météorologiques, est-il suffisamment efficace ? Les plans élaborés en cas de situations d'urgence sont-ils complets et parfaits? En cas de panne de courant, des trains en retard, comment calmer les passagers et partager les pertes? ... S'il manque de plans d'urgence détaillés et un service de qualité, la devise "pour le peuple" n'est pas des paroles en l'air?

Certes, le TGV est une nouvelle technologie très élaborée, et il n'est pas surprenant de voir que des problèmes surviennent lors du fonctionnement de ce nouveau moyen de transport. Auparavant, le Ministère chinois des Chemin de fer a ordonné une réduction de vitesse afin de garantir la "sécurité absolue". Cependant, cette décision ne conduit pas ni à la critique publique ni à l'insatisfaction, car elle prouve que la sécurité est jugée comme la plus importante, ce qui est également la plus grande attente du public. Mais le ralentissement des trains n'est que le premier pas du développement rationnel du réseau à grande vitesse. De nombreux problèmes qui surviennent par la suite montrent qu'il faut plus de mesures pour assurer la sécurité. En particulier après l'enquête complète et approfondie de l'accident du 23 juillet dernier, les départements concernés devront tirer des leçons et attacher plus d'importance à la sécurité pour éviter que des drames similaires ne se produisent par la suite.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : 199 millions de personnes couvertes par le programme rural de retraite
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine
Les relations militaires sino-américaines progressent