Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 28.08.2011 13h26
Les hommes et les baby-boomers alimentent la croissance de l'industrie du spa

L'industrie du spa est en plein essor, particulièrement en Chine et en Inde, car un plus grand nombre d'hommes et de baby-boomers vieillissant cherchent le soulagement de la douleur ainsi que la détente et des traitements de luxe, dont des soins du visage à 1 250 $, a rapporté Reuters.

Le massage est toujours la demande la plus populaire, mais les gens ayant les goussets bien garnis peuvent opter pour des traitements plus chers tels que le traitement du visage ultracher de Dangene, un expert en soins de la peau de New York qui a des réservations pour des mois à l'avance.

Les traitements allant de la thérapie au plasma dans laquelle le plasma riche en plaquettes d'un patient est extrait de son sang et injecté dans les rides, aux saunas aux infrarouges à la thérapie à l'oxygène et aux chambres de sel insufflent également un essor à cette industrie de 250 milliards de dollars.

« Le mot spa est maintenant un mot international. Il a captivé l'imagination des gens et ces derniers peuvent s'y référer d'une façon très positive », a déclaré Susie Ellis, présidente de SpaFinder Inc, un groupe mondial de ressources de spas qui publie un rapport annuel sur l'industrie.

« Il y a eu une explosion (de spas) en Asie », a-t-elle ajouté dans une entrevue.

La Chine et l'Inde sont des chefs de file dans le développement de spas/hôtels, mais la Russie, les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, le Maroc et l'Égypte enregistrent également une croissance selon Mme Ellis.

Nouvelle vague et traitements rapides

Aux États-Unis, les hommes qui veulent paraître plus jeunes pour participer à la concurrence dans un marché du travail difficile se dirigent vers les spas.

« Il y a vingt-cinq ans, très peu d'hommes y allaient. Maintenant, dans certains spas, la moitié de la clientèle est composée d'hommes », confie Mme Ellis.

« Les hommes, la génération plus jeune et les baby-boomers alimentent la croissance. »

Les clients des spas de jour sont majoritairement des femmes, mais le nombre d'hommes augmente.

« De façon générale, notre industrie présente une division 70-30 », déclare Mme Ellis.

Les baby-boomers s'éloignent des traitements de bien-être pour se diriger vers les traitements de soulagement de la douleur et la kinésithérapie, alors que leurs enfants, qui ont grandi avec l'industrie moderne des spas des années 1980, composent, avec les hommes, la nouvelle vague de clients.

« Ils viennent pour améliorer leur mouvement au golf ou pour soulager leur mal de dos. La relaxation en fait partie, mais c'est plus souvent orienté sur les résultats », selon Mme Ellis.

Que ce soit un massage de 20 minutes, une séance d'entraînement de 10 minutes, un traitement du visage à l'heure du déjeuner ou une injection rapide de Botox avant de retourner au bureau, les traitements rapides font fureur.

« C'est énorme », confie Mme Ellis. « L'idée même de la beauté rapide, de la mise en forme rapide et de séances d'entraînement plus courtes – tout cela est tendance. »

L'accélération du rythme de vie au quotidien et le stress étant identifiés comme les principales raisons pour lesquelles les gens se rendent dans les spas, la plupart des experts au Sommet mondial du spa qui s'est tenu en mai à Bali, en Indonésie, ont prévu que le bon temps va durer pour cette industrie; la médecine préventive, la beauté et les produits de beauté représentant la majeure partie de cet essor de croissance.

« L'idée même du spa et du tourisme de santé est une autre tendance qui, je crois, est quelque chose à observer », a confié Mme Ellis.


Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre son homologue français
L'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord font face à une réorganisation difficile
Encore la « menace chinoise » ?
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?