Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.09.2011 10h51
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes

Voici quelques petits conseils pour aider les femmes à survivre et à se developer dans un environnement d'affaires dominé par les hommes, et en particulier pour celles qui espèrent atteindre des postes de direction. Lisez-les, vous y trouverez quelques informations utiles...

N'attendez pas pour vous exprimer

Lors des réunions d'affaires, un homme est souvent plus prêt à exprimer ses idées, quand bien même elles ne sont pas encore pleinement élaborées. Les femmes en revanche ont tendance à écouter d'abord les points de vue des autres avant de donner le leur. Et inévitablement, elles manquent souvent l'occasion d'exprimer leurs idées du fait de contraintes de temps. La réalité est ainsi faite que les gens se souviennent rarement des détails d'une discussion, mais ils se souviennent de qui a parlé et de qui n'a pas parlé. Les gens silencieux sont considérés soit comme manquant d'idées, soit comme manquant d'engagement. Les femmes devraient apprendre de leurs homologues masculins, et se battre pour la moindre occasion de dire ce qu'elles ont à dire.

Apprenez à dire « non »

Les hommes disent plus facilement « non » à des tâches administratives qui soit ne concernent pas la description de leur poste, soit peuvent être évitées. Par contraste, les femmes sont plus disposées à aider s'il y a une surcharge de travail ou des tâches administratives supplémentaires. Résultat, les femmes ont tendance à recevoir plus de travaux de ce genre, ce qui contribue peu à les faire avancer dans leur carrière. Certains patrons vont même jusqu'à garder des femmes dures à la tâche plutôt que de les faire avancer, afin d'éviter les problèmes liés à un remplacement difficile à trouver. Les femmes devraient apprendre de leurs homologues masculins à dire « non » et à justifier leur réponse.

Fixer des ambitions réalistes

Bien que les femmes dirigeantes d'affaires otn tendance à passer plus de temps à s'occuper de leur famille que leurs homologues masculins, cela ne conduit pas nécessairement à réduire les attentes quant à leurs performances. Les actionnaires ne font aucune distinction entre les dirigeants de sexe différent quand il s'agit des objectifs d'affaires ou du bilan. C'est une vérité que les femmes doivent comprendre et accepter avant de prendre davantage de responsabilité au travail. Tout gain a un prix, et cela vaut aussi pour les patrons femmes. Elles n'ont pas d'autre choix que de mettre de côté leur sexe au travail, afin de pouvoir être à la hauteur des attentes des actionnaires.

L'auteur est Judy Qu, Consultante au Centre de Développement des Carrières de l'Ecole Internationale d'Affaires Chine-Europe.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Championnats d'athlétisme de Daegu : la délégation chinoise remporte ses meilleurs résultats depuis 18 ans
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient