Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 06.09.2011 17h11
Les trains à grande vitesse ont connu 168 problèmes en juillet

Les trains à grande vitesse de la Chine ont subi 168 problèmes techniques en juillet, selon un rapport du ministère des Chemins de fer.

Publié par le Bureau du transport du ministère, le rapport indique que 106 des 168 problèmes qui sont survenus durant le mois sont liés à la qualité du matériel roulant, a rapporté vendredi le 21st Century Business Herald.

Ce sont les trains à grande vitesse construits par la China North Locomotive and Rolling Stock Corp Ltd (CNR), l'un des deux plus importants fabricants de trains du pays, qui ont subi la plupart de problèmes. Le rapport indique que 56 défaillances se sont produites dans des trains construits par la succursale de Changchun de CNR, et que les locomotives fabriquées par la succursale de la compagnie située à Tangshan ont eu 30 problèmes.

Cependant, des produits d'autres importants constructeurs de trains à grande vitesse du pays, notamment la succursale de Qingdao de la China South Locomotive and Rolling Stock Corp (CSR) et la coentreprise Bombardier Sifang Power (Qingdao) Transportation Ltd ont aussi connu des problèmes.

Ce rapport est une note interne qui a circulé parmi les autorités locales des chemins de fer et les fabricants de trains du pays, et il presse les compagnies de procéder à une révision complète de leurs produits.

En forte expansion, les trains à grande vitesse de la Chine ont connu une série de problèmes.

Le mois dernier, à cause de soucis de sécurité, CNR a rappelé 54 trains à grande vitesse qui étaient en service sur la ligne Beijing-Shanghai.

Tan Xiaofeng, porte-parole de la société, a indiqué que le rappel des trains CRH 380BL était dû à de « petits problèmes de composants » et était partiellement imputable à des produits inférieurs aux normes de certains fournisseurs.

Cependant, Zhang Lei, ingénieur à la succursale de CNR à Tangshan, a confié au 21st Century Business Herald que des fissures suspectes avaient été détectées sur les essieux des trains, ce qui peut être la cause d'accidents.

Dimanche, Wang Jing, un agent de communication de CNR, a pour sa part déclaré au China Daily que le rappel n'avait rien à voir avec des fissures sur des essieux, et qu'aucune n'avait été trouvée durant les vérifications.

Le même jour, le ministère des Chemins de fer a indiqué que le système ferroviaire de la Chine avait transporté quelque 1,27 milliard de passagers durant les huit premiers mois de l'année, une augmentation de 11,8 % par rapport à la même période de l'année dernière.

Selon une déclaration publiée sur le site Web du ministère, ce nombre représente 67 % de l'objectif pour l'ensemble de l'année.

Les trains à grande vitesse de la Chine se remettent encore des suites de la tragédie de Wenzhou survenue le 23 juillet, dans la province du Zhejiang, en Chine de l'Est. Un train à grande vitesse a alors embouti un autre train qui était arrêté sur un viaduc après avoir été frappé par la foudre. Quarante passagers sont morts et environ 200 ont été blessés.

Après un ajustement des horaires des trains qui est entré en vigueur partout au pays le mois dernier, on a exigé que les trains à grande vitesse roulent à une vitesse moins élevée pour des raisons de sécurité.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine n'est pas opposée "en principe" au dégel des avoirs libyens
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience