Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 16.09.2011 16h12
Le sauvetage par hélicoptère va prendre son envol en Chine
Le premier hélicoptère civil ultra-léger développé en Chine fait ses débuts jeudi lors de la Première Exposition d'Hélicoptères de Chine à Tianjin. D'un prix de 3,5 millions de Yuans (541 000 Dollars US), cet hélicoptère QC310 d'un poids d'une tonne peut embarquer de deux à trois passagers à une vitesse de croisière de 159 km/h.

Des opérations de sauvetage par hélicoptère couvriront de 200 à 300 millions de personnes en Chine dans les cinq ans qui viennent, vient d'annoncer le Ministère des Affaires Civiles.

Kong Qingxin, Directeur général du Centre de promotion de l'aide d'urgence du Ministère, a ajouté que le temps de réponse pour les opérations de secours sera situé dans un délai de quinze minutes dans les plus grandes villes.

Près d'un million de km carrés, soit 11% de la surface terrestre du pays, seront couverts.

« Deux tiers des personnes gravement blessées dans des accidents ou des catastrophes naturelles meurent dans les 25 minutes qui suivent. Mais avec un traitement médical immédiat dans les 15 minutes, 80% de ces blessés survivront », a dit Chen Ping, Directeur général du centre de promotion.
Dans les dix à quinze prochaines années, au moins 30 milliards de Yuans (4,7 milliards de Dollars US) seront nécessaires pour créer 850 bases de secours, avec 1050 hélicoptères, a dit mercredi M. Kong lors d'un forum sur les hélicoptères qui s'est tenu à Tianjin, en amont de la Première Exposition d'Hélicoptères de Chine.

L'exposition se tient de jeudi à dimanche.
D'après M. Kong, il y aura près de 300 sites pour quelque 350 hélicoptères le long des autoroutes majeures dans l'Est du pays d'ici 2020, et 260 bases supplémentaires comptant 300 hélicoptères couvriront 50 villes grandes et moyennes fortement peuplées.

Mais des centaines d'autres hélicoptères seront nécessaires pour résoudre les problèmes de secours dans les zones éloignées et faiblement peuplées.
Les équipes en vol du Ministère des Transports comptent actuellement onze bases de secours, douze hélicoptères et huit avions loués.

Depuis sa création en 2001, l'équipe a assuré plus de 1 500 opérations de secours dans des conditions météorologiques et maritimes extrêmes, sauvant près de 2 000 vies, a dit Zhang Jinshan, Directeur adjoint du Bureau des secours et des sauvetages au Ministère des Transports.

Pour tout le pays, il n'y a actuellement que 294 hélicoptères disponibles pour les opérations de secours, soit en moyenne trois pour 100 000 km carrés en moyenne, bien moins que dans les pays développés, a dit M. Chen.
D'après les standards internationaux, chaque base de secours par hélicoptère devrait couvrir un rayon de 50 km, a dit M. Chen.

« Avec la réduction des contraintes gouvernementales sur l'espace aérien à basse altitude, les hélicoptères vont devenir irremplaçables pour sauver la vie des gens », a ajouté M. Chen.

La première base d'entraînement exclusive pour l'aviation de secours va bientôt être construite dans la Province du Guangdong, a dit M. Chen.
Yin Zhigang, Directeur général adjoint de China Flying Dragon General Aviation, a quant à lui exprimé ses inquiétudes au sujet de la situation actuelle de l'assistance médicale par hélicoptère en Chine.

« Plusieurs hôpitaux de Shanghai, Nanjing et Tianjin ont construit des
bâtiments avec une piste d'atterissage. Cependant, du fait du coût des hélicoptères et de leur faible quantité, l'assistance médicale par hélicoptère en est encore aujourd'hui à un stade d'essai ou seulement pour un usage occasionnel. En fait, l'assistance médicale par hélicoptère est pour ainsi dire toujours inexistante dans notre pays ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à approfondir les échanges entre les peuples pour renforcer les relations sino-européennes
La Chine veut avoir un rôle constructif en Libye
Le vrai prix du 11 septembre pour les Etats-Unis
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne