Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 21.10.2011 14h35
La fillette de deux ans renversée dans l'indifférence générale est décédée, « une absence de moralité »

Malgré les efforts de l'hôpital, Yue Yue, une fillette de deux ans de Foshan dans la province du Guangdong, qui a été écrasée le 13 octobre par deux véhicules, a cessé de respirer vendredi à 00h32.

Le drame a suscité une vive colère et des réflexions sur l'humanité, la moralité et sur l'indifférence du public dans la société chinoise. Selon une enquête sur sohu.com, 3 913 internautes ont fait des commentaires sur cette tragédie, 53,85% d'entre eux jugent que les passants qui n'ont pas sauvé Yue Yue ont eu peur du chantage.

53.85% des personnes enquêtées craignent de prendre ce genre de responsabilité

L'accident s'est produit le 13 octobre à 17H30 à Foshan, une ville industrielle du Guangdong, à cause d'un manque de vigilance de ses parents, la petite Yue Yue, a été renversée par une camionnette, puis un poinds lourd. Mais l'évènement le plus grave, c'est qu'au cours de 7 minutes, 18 passants sont passés près du petit corps sanglant jeté sur la route sans y porter aucun intérêt. Ce n'est qu'après de longues minutes qu'une chiffonnière s'est souciée du sort de l'enfant.

Quand à trois passants apathiques interrogés par les médias, seule une personne a avoué d'avoir vu Yue Yue et les deux autres ont insisté, disant ne pas l'avoir vue.

Une jeune femme a avoué d'avoir vu Yue Yue. Sur les images des caméras de vidéo-surveillance, bien qu'elle ait dévisagé Yue Yue pendant un long moment, elle a finalement quitté mes lieux sans rien faire. Elle avait l'intention de sauver la fillette, mais a eu peur à la vue du sang. Ces derniers jours, elle ne pensait qu'à cette chose, « repentante et honteuse » et ne pouvait ni manger ni dormir.

Selon l'opinion du public, si les trois premiers passants adultes après le passage du premier véhicule avaient pu emmener Yue Yue au bord de la route où les véhicules circulaient, le deuxième accident funeste aurait pu être évité.

« Pourquoi aucune personne n'a aidé cette fillette, qu'est-ce qu'ils pensaient à ce moment là » ? A cette question, 53,85% des personnes interrogées ont déclaré la peur du chantage, 44,52% ont dit ne pas vouloir créer des ennuis, 1,64% des gens ont expliqué "n'ont pas remarqué de blessure".

Un internaute a défini avec colère cette indifférence : « une absence de moralité et un crime contre l'humanité ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
De quel genre de chantage ont peur plus de la moitié des personnes interrogées?
Cessez d"incriminer l"absence de moralité! Au siècle dernier, l"écrivain Lu...
De quel chantage la moitié des Chinois ont-ils peur?
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un séisme de magnitude 7,2 secoue l'est de la Turquie
Nouvelles principales du 24 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne