Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.11.2011 14h56
Une population qui vieillit avant de devenir riche

La population mondiale a atteint 7 milliards de personnes le 31 octobre dernier, et avec le nombre croissant des habitants sur notre planète, les progrès sociaux et économiques ont pour résultat que davantage de personnes vivent plus longtemps et qu'une population vieillissante deviendra une situation normale pour la société humaine.

C'est déjà clairement le cas en Asie. Prenez le Japon, par exemple : le taux de la population âgée au Japon est non seulement le plus élevé d'Asie, mais aussi dans le monde.

La Chine aussi abrite un nombre croissant de personnes âgées, mais ici le vieillissement de la population est précoce. Pour les pays développés, le vieillissement de leur population n'est pas intervenu avant qu'ils n'aient achevé leur industrialisation et que leur PIB par tête n'ait atteint 10 000 Dollars US. Cependant, pour la Chine, quand sa population a commencé à vieillir en 1999, son PIB par tête était toujours inférieur à 3 000 Dollars US. En bref, les Chinois sont devenus vieux avant d'être devenus riches.

Il a fallu plus de 40 ans pour que le taux de la population âgée passe de 5% à 10% dans les pays développés. Il n'a fallu que 18 ans pour la Chine.

Le vieillissement de la population chinoise a aussi une grande influence sur le développement économique et social. La « période dorée de la population », caractérisée par un taux de dépendance faible -c'est à dire moins d'enfants et de personnes âgées et davantage de gens en âge de travailler-, ce qui est favorable au développement économique, finira en 2033. Les pays qui ont un taux de dépendance élevé comptent plus de personnes qui ne sont pas en âge de travailler, et moins qui travaillent et paient des impôts. Le taux de dépendance total de la Chine atteindra de 60 à 70% dans les vingt prochaines années, et le taux de dépendance de la population âgée atteindra entre 40 et 50%.

Pour faire face à ce problème de vieillissement, le Gouvernement chinois doit s'assurer que les politiques concernant la population âgée sont cohérentes et cohésives et en accord avec les conditions matérielles du pays, afin qu'il puisse toujours maintenir un développement durable dans le futur.

Comme le vieillissement de la population est arrivé avant que les conditions économiques, d'emploi et de sécurité sociale n'aient été pleinement développées, le Gouvernement se doit de bien faire attention à toute réaction instinctive brusque face au problème du vieillissement de la société et mettre en oeuvre des politiques coordonnées afin de pouvoir assurer un développement durable.

Bien que le vieillissement de la population soit un phénomène d'abord démographique, il a aussi une influence sur tous les aspects de la société, aussi une perspective globale est-elle nécessaire lors de l'élaboration de politiques publiques.

Les familles sont la base pour les soins aux personnes âgées, mais le Gouvernement doit faire de son mieux pour construire un système de sécurité sociale destiné à la population âgée, afin de garantir leurs moyens d'existence et leurs soins de santé grâce à un soutien institutionnel.

Quatre principes ont été soulignés dans le 12e Plan Quinquennal (2011-2015) : une large couverture de sécurité sociale, une pension de base assurée pour tous, et des services multi-niveaux et durables. La réforme du système d'assurance de pension fournira une pension de pbase à tous les citoyens âgés.

Le 12e Plan Quinquennal pour le développement des affaires de la population âgée de Chine exige qu'un système de maisons de retraite soit développé dans tout le pays, avec plus de 3,42 millions de lits pour les personnes agées. Les familles devront aussi être la force motrice des soins aux personnes âgées. Toutes les institutions médicales de base devront fournir un service de santé pour les habitants âgés et surveiller les conditions de santé des personnes âgées de 65 ans ou plus. Des comités locaux de travail pour les personnes âgées devront être créés pour renforcer la gestion sociale des plus âgés.

Mais en plus de cela, toutes les personnes âgées devraient avoir la possibilité d'offrir leur contribution à la société si elles en ont le désir. Le Gouvernement devrait donc attacher de l'intérêt à l'encouragement des personnes âgées à participer au développement social et à leur implication dans la vie sociale.

L'auteur Xie Xiaowen est Vice-président de l'Institut Central du Socialisme et membre du Comité du 21e Siècle pour l'Amitié Sino-japonaise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 novembre
Les dirigeants chinois votent à l'élection législative locale
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale