Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Vie SocialeMise à jour 10.11.2011 16h07
Fin du chauffage au charbon dans le centre de Beijing

La saison du chauffage hivernal qui dure près de cinq mois débute la semaine prochaine dans le nord de la Chine. Cette période entraîne toujours une montée en flèche de la consommation de charbon et le ciel est enveloppé par la brume. Mais les choses pourraient changer à l'avenir alors que Beijing a fait d'important progrès pour remplacer le charbon par du gaz naturel.

Des nouveaux équipements prêts pour les essais. Cette usine de chauffage a brûlé du charbon pendant 15 ans. A l'intérieur de vieux batîments, des nouveaux équipements vont brûler le gaz naturel destiné à fournir le chauffage pour cet hiver. Quatre chaudières gigantesques vont chauffer 1,5 million de mètres carrées soit 20 mille foyers.

Zhang Kewen

Responsable

Usine de chauffage de Maliandao

"Je suis content que notre environnement de travail se soit beaucoup amélioré. Quand nous brûlions du charbon, l'endroit était aussi sale que pollué. Maintenant le quartier entier va revivre avec moins d'émissions de poussière. "

La reconstruction de trois mois est maintenant bientôt terminée. Le personnel travaille contre-la-montre. Le chauffage devrait arriver dans cinq jours.

Beijing possède actuellement quelque 60 usines de réchauffement de ce genre. 30% d'entre elles ont achevé leur reconstruction, passées du charbon au gaz naturel.

Xu Qi

Ancien Vice-Directeur

Bureau de la protection environnementale

"L'utilisation du gaz naturel permet de réduire l'émission d'anhydride sulfureux, d'oxyde nitrique et de poussières. L'achèvement de cette usine de réchauffement signifie qu'il n'y a plus d'usines utilisant du charbon au centre de Beijing."

Pourtant, le coût du réchauffement augmente encore. Les familles à Beijing pouvaient payer 19 yuans pour un mètre carré de réchauffement, mais devront par la suite verser quelque 30 yuans. Certains instituts publics et entreprises subventionnent le chauffage de leurs employés. Mais à n’en pas douter certains employés et foyers ressentiront le fardeau de l'augmentation du coût de réchauffement.

Les cheminées à charbon sont démolies, mais il faut encore des politiques supplémentaires pour que les citoyens n'aient pas besoin de payer davantage pour bénéficier d'un ciel bleu.

Source: CCTV

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 novembre
Les dirigeants chinois votent à l'élection législative locale
La Chine est dans l'embarras face à la crise de la dette qui frappe l'Europe
Réduit à la dernière extrémité, la clique du dalai lama incite à la « suicide par le feu »
La croissance stable de l'économie chinoise constitue un événement de portée mondiale